Laurent Cabannes : « Le Racing 92 va devoir apporter de la nouveauté face à Clermont »

  • Laurent Cabannes : « Le Racing 92 va devoir apporter de la nouveauté face à Clermont »
    Laurent Cabannes : « Le Racing 92 va devoir apporter de la nouveauté face à Clermont »
Publié le , mis à jour

L’ancien troisième ligne racingmen et international aux 49 sélections est revenu sur le barrage à Montpellier et se projette sur la demi-finale que s’apprête à disputer le Racing 92.

Comment jugez-vous la performance du Racing 92 à Montpellier ?

Finalement je suis assez partagé. Partagé car quand on voit la qualité de l’effectif parisien, le résultat parait presque logique. En revanche, si l’on se concentre davantage sur la saison qu’ont connu les deux équipes, la victoire du Racing 92 à Montpellier est une vraie performance. Il ne faut pas oublier que le MHR avait infligé une véritable correction aux Racingmen lors du match retour de la phase régulière (54-3 à l’occasion de la 21e journée NDLR) et qu’ils avaient l’avantage du terrain. Après, il faut aussi noter que les Ciel et Blanc enregistraient quelques retours de blessure, qu’ils se sont qualifié in extremis et tout cela engendre une dynamique positive.

Avez-vous été surpris par le match du Racing 92, dans un match ou ils n’étaient pas favoris ?

Un peu. Disons qu’ils se sont réveillés au bon moment. J’ai l’habitude de dire que l’on juge un match en fonction du déchet technique et le Racing 92 en a eu très peu lors de ce match et c’est plus cet aspect-là qui est surprenant. En somme je ne suis pas spécialement surpris qu’ils l’aient emporté par ce que je savais qu’ils en étaient capables mais leur façon de gagner m’a agréablement étonné.

L’épisode de la non-fusion a plutôt bien profité au Stade-Français, pensez-vous que cela puisse être le cas pour le Racing 92 également ?

Non je ne pense pas. En tous cas pas de façon isolée comme cela a pu être le cas pour le Stade-Français. J’entends par-là que le Racing 92 a vécu une année extra-sportive très compliquée et cet épisode de fusion/non-fusion n’a été qu’un élément de plus. Aussi, je pense que les joueurs du Stade-Français ont été davantage touché par cette histoire que les Franciliens. Finalement, cet épisode a plus piqué les joueurs au vif, qu’insufflé une dynamique. Il a peut-être créé petit déclic mais pas plus à mon sens.

Sur quels secteurs le Racing 92 s’est-il appuyé pour mettre à mal le MHR ?

Un format de jeu qui a surpris, tout simplement. Un jeu avec énormément d’affrontements, de rythme et des phases de conservations très longues. Tout ce que le Racing a mis en place lors de ce barrage, c’était absolument hors format de ce que cette équipe a pu proposer tout au long de la saison et force est de constater que cela à d’abord surpris mais aussi et surtout, fonctionné.

Selon vous, les Parisiens doivent-t-ils conserver ce schéma tactique ou doivent-t-il changer de stratégie face à Clermont ?

Disons que l’effet de surprise ne marchera plus, c’est évident, donc il faudra apporter de la nouveauté. Ce ne sera pas facile mais ce qui est rassurant, c’est que les Racingmen se sont trouvés sur le terrain et qu’ils sont parvenus à construire quelque chose sur 80 minutes. D’ailleurs, on n’a presque oublié que le Racing avait une grosse conquête lors de ce barrage tant ils ont déplacé le ballon. C’est un argument de plus qu’ils pourront évidemment faire valoir face à Clermont s’ils veulent espérer quelque chose.

Que vous inspire cette équipe de Clermont ?

C’est une formidable équipe de contre, avec un jeu bien lissé, de très grands joueurs et c’est aussi une équipe revancharde. Ils ont perdu la finale de Champions Cup certes mais ils sont tombés sur plus forts, ce n’est pas tant leur jeu ou leur détermination qui a fait défaut donc maintenant ils voudront gagner. Clermont est une équipe qui est sure de ses forces et je ne pense pas que cette finale perdue puisse enrayer cette confiance.

La victoire du Racing 92 face à Clermont en demi-finale l’an dernier peut-elle avoir un impact sur cette rencontre ?

Non je ne pense pas. Les contextes sont relativement différents. Et encore une fois, Clermont sait à quoi s’attendre et ne sera pas surpris par le jeu du Racing 92. L’an passé cela avait été un match débridé avec de grandes envolées (34-33 pour le Racing 92 après les prolongations NDLR) mais cette année, je m’attends à un match plus cadenassé. La vraie question, c’est de savoir si la dynamique du Racing l’emportera sur la fraicheur physique de Clermont…

Un pronostic ?

Forcément j’aimerais que le Racing 92 l’emporte mais ce sera extrêmement difficile car l’ASM a probablement le jeu le plus huilé du championnat.

Propos recueillis par Tom Monaci

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?