Domination Midi-Pyrenéenne

  • Domination Midi-Pyrenéenne
    Domination Midi-Pyrenéenne
Publié le , mis à jour

La fédération andoranne a accueilli les finales jeunes 2017. Sur cinq titres en jeu, Midi-pyrénées en a décroché quatre.

La saison écoulée, c’étaient le Languedoc et le club de Mende qui s’étaient vus confier l’organisation des finales Grand Sud moins de 18 et moins de 16 ans. Cette année, c’est la Principauté et la Fédération andorranes qui ont été en charge de cet événement spécial jeunes. Une mission que le président andorran, Xavier Vilasetru, et son comité directeur ont parfaitement assumée en mettant les petits plats dans les grands. « Ces finales Grand Sud ont été un succès sur le plan sportif, résume Jacques Rezungles, président de la commission des épreuves de Midi-Pyrénées et responsable du Grand Sud. En ce qui concerne la réussite de cette manifestation, nous la devons en grande partie aux dirigeants andorrans et aux deux clubs de la Principauté le VPC Andorra et l’Encamp qui, tout le long de ce week-end, se sont pliés en quatre pour que les équipes, les arbitres et les élus soient dans les meilleures conditions possible. Je dirais que cette édition 2017 n’est pas un succès, mais un grand succès. »

Quatre boucliers pour Midi-Pyrénées

Sur le rectangle vert, les formations midi-pyrénéennes se sont particulièrement illustrées en décrochant quatre boucliers sur cinq mis en jeu. Le samedi en début d’après-midi, les cadets territoriaux aveyronnais de Saint-Affrique avaient donné le ton en s’imposant d’une courte tête (34-31) face au rassemblement de Beaumont-de-Lomagne- Montech-Grisolles. « Ce fut un match excellent, poursuit Jacques Rezungles. Les deux équipes n’étaient pas aveuglées par la pression du résultat. Elles ont joué. Tout au long de la rencontre, ce fut un chassé-croisé au score. La fin de match a été favorable à Saint-Affrique. En Danet, la victoire de Millau est logique. Dans les compétitions à VII, Muret et Blagnac ont vraiment mérité leur titre. En Teulière B, Launaguet a manqué le coche. En revanche, les Bigourdans du Piémont pyrénéen sont de beaux champions. » La prochaine édition aura-t-elle lieu ? La prochaine restructuration des comités pourrait avoir raison de cette épreuve spécial jeunes, ce qui est fort dommage.

Didier Navarre
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?