Fédérale 1 : le bilan des demi-finales

  • Fédérale 1 : le bilan des demi-finales
    Fédérale 1 : le bilan des demi-finales
Publié le / Mis à jour le

Rouen et Mâcon se retrouveront en finale de la Fédérale 1 après leurs victoires en demi-finale retour. 

Mâcon - La Seyne-sur-Mer : Un pack bourguignon solidaire

Cette place en finale bien sûr est la récompense des joueurs mais aussi la gestion de l’effectif du tandem Ripol-Lestang. Ces derniers ont pu amener les joueurs à un système de jeu alerte où les feux follets des lignes arrière ont fait preuve de vivacité concrétisant les efforts d’un pack solidaire. Pourtant on a bien cru que juste avant la mi-temps tout allait être remis en cause par un essai de pénalité des Varois sur une leur rare incursion. Coup de pied malicieux du « renard » Arniaud qui tombait à 5 m de la ligne mâconnaise devant les poteaux Le Réceptionniste était plaqué en vol : double peine ; essai de pénalité et carton. La Seyne s’en tirait bien et revenait après la pause avec le vent favorable mais c’est l’ASM qui emballait le match qui s’est joué à l’heure de jeu.

par Roger DELPORTE 

 

Rouen - Lavaur : Rouen au finish

ll y avait beaucoup de paramètres à gérer dans ce match retour pour Rouen, l’absence de Villiére son serial marqueur, l’émotion de la dernière pour son guerrier Lointier et une chaleur accablante usant les organismes. Les vingt premières minutes sont globalement brouillonnes, Rouen domine territorialement, et c’est tout. Lavaur défend, mais ne peut empêcher Rouen de revenir à hauteur. Lavaur se détache, mais reste en retard d’une poignée de points, moment choisi par Rouen qui recolle à la pause. Aux retours des vestiaires, Rouen prend les devants. Lavaur, va y aller de son cœur vaillant du sud ouest pour garder la pression sur Rouen inscrivant un essai en force et reprend l’avantage. Mais c’est la mi-temps de Henry qui tel un bourreau enquille deux nouvelles pénalités dans les dix dernières minutes scellant le score en faveur de Rouen comme au match aller.

par Gaël LECOEUR

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir