Finales universitaires : Jamais deux sans trois pour l'INSA Toulouse

  • Finales universitaires : Jamais deux sans trois pour l'INSA Toulouse
    Finales universitaires : Jamais deux sans trois pour l'INSA Toulouse
Publié le , mis à jour

Impressionnant de maîtrise les ingénieurs toulousains conservent pour la troisième année consécutive le titre de champions de France des école après leur écrasante victoire 36-7 contre l'INSA Lyon.

Il aura fallu attendre 22 minutes pour que dans une ambiance surchauffé, l’INSA Toulouse n’ouvre le score sur un modèle de groupé pénétrant. Avant ça les deux équipes n’ont absolument rien cédé. Se rendant coup pour coup en défense. Mais en ouvrant le score, les locaux ont petit à petit pris confiance et l’ascendant sur leur adversaire. Ce n’est pourtant que 15 minutes plus tard que le verrou lyonnais va de nouveau sauter (37e, 12-0). Cette fois-ci c'est l’arrière garde toulousaine qui s’illustre. Sur une relance ambitieuse l’arrière haut-garonnais parvient a déchirer le premier rideau pour se retrouver à hauteur des 22 mètres, avant de transmettre dans un deux contre un d’école à son ailier droit qui grâce à sa pointe de vitesse vient aplatir en coin le deuxième essai de la rencontre. Coup dur pour les Lyonnais qui s’en suit d’un nouveau juste avant la mi-temps. À la pause Toulouse mène 19-0. D’entrée de deuxième mi-temps les Toulousains finissent d’enterrer les espoirs rhôdaniens. Sur le coup d’envoi les rouge et blanc inscrivent leur quatrième essai (41e, 24-0). Ultras dominateurs les Toulousains déroulent leur rugby. Le score acquis à la 53e (31-0), l’INSA Toulouse qui jusque là avait confisqué le ballon lève et le pied pour laisser l’initiative à leur adversaire. Bien que volontaire les Lyonnais butent constamment sur la défense avant de se faire punir en contre (73e 36-0).Mais pour l’honneur et au mérite Lyon inscrit par son talonneur (bien inspiré sur l’interception) le dernier essai du match (77e). L’école d’ingénieurs toulousaine décroche sans trembler (36-7) le titre convoité de champion de France des Écoles pour la troisième année consécutive.

 

Par Félix Comane , envoyé spécial

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?