Vakatawa attendu au Racing 92 ?

  • Vakatawa attendu au Racing 92 ?
    Vakatawa attendu au Racing 92 ?
Publié le , mis à jour

Les discussions entre Jacky Lorenzetti et Bernard Laporte pour virimi Vakatawa seraient sur le point d’aboutir. Finalement, Gerbrandt Grobler n’a pas encore prolongé dans le club de la capitale.

Ce ne sont pas moins de douze joueurs qui quitteront le Racing 92 à l’intersaison. Parmi les départs déjà annoncés, Julien Brugnaut (Brive), François van der Merwe (Lyon), Thibault Dubarry (Biarritz), Virgile Lacombe (Lyon), James Hart (Munster), Étienne Dussartre, Pierre Maiau (Grenoble), Sean Robinson (Bayonne), Johan Goosen (en exil…) et Ali Williams (licencié) ne seront plus dans les Hauts de Seine l’an prochain. Le pilier gauche Katchik Vartanov, à qui il restait un an de contrat avec le club ciel et blanc, sera libéré et pourrait rejoindre Oyonnax la semaine prochaine. Chris Masoe met quant à lui un terme à sa carrière et intégrera le staff francilien à la reprise. Au rayon des arrivées, Vasil Kakovin, Census Johnston (Toulouse), Baptiste Chouzenoux (Bayonne), Donnacha Ryan (Munster), Louis Dupichot (Pau) et Teddy Iribarren (Brive) débarquent tous au Plessis-Robinson et participeront à un stage de présaison, prévu fin juillet à Montréal (Québec).

Une solution pour juan imhoff ?

Virimi Vakatawa, sous contrat fédéral, pourrait lui aussi rejoindre le contingent de recrues franciliennes dans la mesure où Bernard Laporte et Jacky Lorenzetti trouveraient un accord ce week-end. Gerbrandt Grobler, la révélation de la fin de saison, s est vu offrir en.debut de semaine une prolongation de trois ans. Ce vendredi, son agent sud africain nous expliquait que le deuxième ligne n avait pas encore donné son accord et que Toulon et les Saracens n avaient pas abandonné la piste Grobler. Prolongera t il au Racing? Tout semble indiqué que oui... Depuis deux mois, la fédération argentine (UAR) fait le forcing pour récupérer l’ailier des Pumas Juan Imhoff. Sous contrat avec le Racing 92 jusqu’en juin 2018, Imhoff n’est pas resté insensible aux appels répétés des patrons argentins. Selon toute vraisemblance, le finisseur ciel et blanc devrait toutefois rester dans les Hauts de Seine la saison prochaine, la Uar n’étant pas en mesure de racheter le contrat du joueur. Et après ? Si Imhoff prolongeait dans les semaines à venir son aventure dans le « 92 », les dirigeants du Racing pourraient alors se mettre d’accord avec la fédération argentine afin de libérer l’ailier des Pumas pendant plusieurs mois au printemps 2019 pour que celui-ci prépare et dispute le Mondial japonais. Au terme de la compétition, Juan Imhoff rentrerait alors au Plessis-Robinson. Enfin, et c’est tout sauf anodin, les deux Laurent n’ont toujours pas paraphé la prolongation de contrat que leur avait transmise le président Lorenzetti il y a quatre mois. Liés au Racing jusqu’en juin 2019, Travers et Labit s’étaient vus proposer deux années supplémentaires par le patron du club. Pourquoi n’ont-ils toujours pas donné leur accord ? Leurs routes vont-elles se séparer à cette échéance ? Affaire à suivre…

Marc Duzan
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?