Tournée du XV de France : Lopez n’en sera pas

  • Tournée du XV de France : Lopez n’en sera pas
    Tournée du XV de France : Lopez n’en sera pas
Publié le , mis à jour

Titulaire au poste d’ouvreur depuis le dernier Tournoi, le Clermontois sera mis au repos à l’issue de la finale, en accord avec le staff du XV de France et celui de son club. Camille Lopez ne verra donc pas l’Afrique du Sud, où le numéro 10 sera dévolu à Jules Plisson.

« Il y aura d’autres forfaits. On attend les examens médicaux après la finale mais vu l’état de fatigue des Clermontois notamment... » C’est par cette petite phrase exempte d’ambiguïté que Yannick Bru nous avait glissé, ces derniers jours, une piste quant à de mauvaises nouvelles à venir. Or, il n’y aura même pas eu à attendre l’issue de la finale. Ainsi l’ouvreur l'ouvreur clermontois Camille Lopez (28 ans, 16 sel.), qui n’avait pourtant jamais autant semblé en position de titulaire indiscutable, sera mis au repos dimanche soir à l'issue de sa finale face au RC Toulon, ainsi que le révélait ce mtin l’Equipe. Une décision évidemment concertée entre le joueur, son club et l'encadrement tricolore. Il est vrai qu’après avoir disputé 31 rencontres cette saison et être allé au bout de deux compétitions en club, Lopez a ressenti, comme ses partenaires de club Rémi Lamerat et Damien Chouly, le besoin de souffler.

 

Belleau se tiendra prêt

En ce qui concerne la relation entre les clubs et le XV de France, ce forfait peut sembler comme la preuve d’une étroite collaboration, et donc d’une bonne nouvelle pour le long terme. Pour le court ? C’est certainement moins le cas puisqu’avec la blessure de François Trinh-Duc (ischios), déclaré forfait jusqu’à la fin de la saison, les Bleus voient un deuxième numéro 10 partir au tapis. De quoi offrir un boulevard dans l’optique du premier test de Pretoria pour le Parisien Jules Plisson, dont la doublure serait Jean-Marc Doussain. Reste à savoir, désormais, si les Bleus vont se mettre en quête d’un remplaçant, les options n’étant pas légion. La première consiste en effet à prendre le risque de rappeler François Trinh-Duc, ce qui peut apparaître aventureux. De fait, le staff tricolore pourrait être tenté d’aller piocher dans le réservoir naturel des Barbarians français, qui disputeront également deux tests en Afrique du Sud. Le titulaire du poste chez les Baa-Baas (par ailleurs capitaine) étant Frédéric Michalak, la logique voudrait que le choix se porte sur sa doublure et révélation de fin de saison avec le RCT, Anthony Belleau. À moins que le staff tricolore ne préfère demeurer à 34 joueurs pour le moment, et ne convoquer de joueur supplémentaire qu’en cas de réelle urgence, étant donné que le demi de mêlée Baptiste Serin peut également être envisagé comme une option de dépannage à l’ouverture. Quoi qu’il en soit, la décision définitive de Novès et son staff ne devarit intervenir qu’après la finale du Top 14, le départ des finalistes pour l’Afrique du Sud étant prévu dimanche soir.

Nicolas Zanardi
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?