Les Bleus au révélateur sud-africain

  • Les Bleus au révélateur sud-africain
    Les Bleus au révélateur sud-africain
Publié le , mis à jour

À deux ans de la coupe du monde au Japon où ils évolueront dans la poule de la mort au côté de l'Argentine et de l'Angleterre, l'occasion est donnée aux Bleus de Guy Novès de se frotter par trois fois à une nation majeure, bien qu'en difficulté du rugby mondial, les Springboks d'Allister Coetzee.

C'est une mission délicate qui attend le groupe de 35 joueurs convoqué par Guy Novès samedi après-midi à Pretoria. Les Bleus sont toujours à la recherche d'un prestigieux succès depuis la tournée Argentine où ils s'étaient imposés 27-0 lors de la seconde opposition à Tucumán. Depuis, les nations véloces se sont succédé face aux Français avec toujours le même résultat, la défaite. Les Bleus ont chuté contre les Blacks et l'Australie en test-match, et contre l'Angleterre et l'Irlande lors du dernier tournoi des VI Nations. En ligne de mire, les Bleus ont donc le mondial au Japon en 2019 et des choses à prouver.

 

Un premier XV de France remanié

 

Pour ce premier test, les Bleus seront amputés des finalistes Toulonnais et Clermontois du Top 14 (Guirado, Chiocci, Taofifenua et Trinh-Duc pour les premiers cités ainsi que de Penaud, Spedding et Jedrasiak pour les champions de France). C'est donc avec un XV remanié que l'équipe de France va se présenter face aux Boks et c'est l'occasion de noter le retour comme titulaire du demi-d'ouverture du stade Français Jules Plisson aux côtés de Maxime Machenaud. Le Parisien n'avait plus été titulaire depuis le 19 juin 2016 en Argentine (défaite 30-19). À noter qu'il n'est pas impossible de voir sur le pré, au cours de l'une des trois rencontres, le néo toulousain Antoine Dupont. En troisième ligne, le sélectionneur laissera sa chance au jeune Yacouba Camara aux côtés de Louis Picamoles et Loann Goujon. Le Rochelais Uini Atonio débute en première ligne avec les deux Girondins Clément Maynadier et Jefferson Poirot. Côté capitanat, c'est le Toulousain Yoann Maestri qui endossera ce rôle.

Des Springboks "blessés", mais des Français humbles

 

En face, les Sud-Africains auront cependant à coeur de se racheter d'une année désastreuse où ils auront été défaits 8 fois en 12 oppositions. Ils ont subi deux humiliations contre les Blacks en octobre (15-57) et l'Italie contre lesquels ils ne s'étaient jamais inclinés auparavant (18-20). Cette série noire représente un record dans l'histoire du XV Springboks qui sera, lui aussi, largement remanié avec de jeunes joueurs qui voudront se montrer et faire bonne impression auprès d'Allister Coetzee et de son staff. Ceci, les Français le savent. Les discours d'avant match appellent donc à la prudence "ce sera une bête blessée qui jouera devant son public" a déclaré Yoann Huget, alors que le régional de l'étape Bernard le Roux, né près du Cap, s'attend "à voir une équipe mieux en place, avec de nouvelles et de très bonnes structures défensives".

Pour bien débuter la tournée, les Bleus devront faire preuve de combativité et ils devront tenter de se servir de la fougue des jeunes éléments titulaires pour dompter le XV d'une nation arc-en-ciel qui semble devenu bien pâle.

 

Samuel CADÈNE

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?