Le Ryan SeveN'z grandit

  • Le Ryan SeveN'z grandit
    Le Ryan SeveN'z grandit
Publié le , mis à jour

Après 3 ans passé sur la pelouse de Guyon à Floirac le Ryan SeveN'z pose ses valises le samedi 10 juin au stade de Ladoumègue de Lormont. Un changement de lieu loin d'être anodin.

« Ryan a joué 6 ans pour ce club. » Pour Paul Guerreschi, venir à Lormont était « une évidence ». Car le Ryan SeveN'z, c’est « pour lui », pour rendre hommage à Ryan Dupuis, un coéquipier mais surtout un ami parti trop tôt. Désormais, Paul n’est plus seul pour l’organisation de l'évènement. Avec 6 autres amis, ils ont fondé il y a un plus d'un an, une association de rugby à 7, les ImpalaSeven. Pour le président de l’association, Fabien Laroumanie, organiser le Ryan était tout simplement une évidence. « Il était important pour nous de ne pas être qu’une bande de copains consommateurs de rugby à 7 mais être des producteurs. » Avec les Impala à la baguette, le tournoi peut grandir sereinement . « Grâce à nous, le budget et les ressources humaines sont plus importants », rappelle Fabien. Avant que Paul n’ajoute. « Je tiens à remercier le club de Floirac sans qui le tournoi n’aurait pas vu le jour, et qui a toujours été présent lors des trois dernières années. » Mais migrer pour grandir était obligatoire : « Nous étions limités en place, aujourd’hui à Lormont nous avons 2 terrains à disposition, la recette de la buvette nous reviendra et nous avons un local pour poursuivre la soirée. » Car la nouveauté du Ryan SeveN'z cette année, c’est le repas et la soirée organisés le soir. « J’y tenais, c’est un moment convivial qui colle aux valeurs du rugby à 7. » La concurrence avec les établissements de nuits bordelais est rude, mais les Impalas sont confiants : « Nous attendons 200 personnes, la soirée sera une réussite. »

Un tournoi relevé

Avant la soirée il faudra d’abord penser à jouer le tournoi. Si 16 équipes étaient initialement prévues, elles ne seront finalement que 12 à se disputer le bouclier. « Nous n’avons pas eu vraiment de chance, le tournoi de Versailles et de Montauban sont organisés en même temps. » Une concurrence qui n’a cependant pas eu d’incidence sur la qualité des équipes présentes. « Le tournoi sera bien plus homogène et relever que les années précedentes, avec la présence de sept associations de rugby à 7. » Parmi elles, les Counifles, présentés comme les « favoris » du tournoi après leur superbe cinquième place au prestigieux Howard Hinton de Tours. Mais les Landais ne seront pas les seuls à vouloir le titre, les Sopekats 7’s, les Bro 7’s, Ovalim7’s, une équipe développement des ImpactsSeven, les Poussept et bien entendu les ImpalaSeven tenteront eux aussi de décrocher le Graal. Pour le président des papaz l’objectif est affiché. « Nous voulons terminer minimum dans les 6 premiers, on se doit de faire bonne figure à notre tournoi, devant nous l’espérons un public nombreux. » Une très belle journée en perspective, qui débutera ce samedi 10 juin à 9 h 30 au stade Ladoumègue de Lormont.

Retour sur l'édition 2016

 

par Félix Comane 

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?