• Le meilleur des six
    Le meilleur des six
Publié le / Modifié le
Compétitions

Le meilleur des six

Le tournoi 2017 Agen Garonne Rugby Seven a placé la barre très haut en termes de jeu, d’organisation et d’ambiance.

Agen bouillonne. Une semaine après l’accession du SUALG en Top 14 sur la scène bordelaise de Chaban-Delmas, le site d’Armandie a vibré aux accents jouissifs d’un tournoi à VII de haute volée. Organisateurs et participants le chantent en chœur : « Quel tournoi ! » Indéniablement, l’Agen Garonne Rugby Seven 2017 s’inscrit comme la meilleure des six éditions. 30 équipes, 12 masculines, 9 moins de 18 ans féminines et 9 seniors féminines se sont disputé les trois trophées. Passons sur le plateau garçon de très haut niveau dont l’international Damien Clerc était l’une des étoiles et attardons-nous sur les compétitions dédiées aux filles. En moins de 18ans, Nicolas Le Roux responsable à la FFR du secteur jeunes à VII, a assisté à la très belle performance des Lot-et-Garonnaises du rassemblement Agen-Marmande qui remportent le tournoi pour la deuxième année consécutive. Elles devancent le Stade toulousain et Blagnac-Saint-Orens. Suivent dans l’ordre du classement : Blagnac-Saint-Orens (2), Coquelicots Montech, Mussidan, Cénac-Latresne, Bergerac, Agen-Marmande (2).

Une œuvre collective

En seniors, la toute nouvelle équipe créée par Impact Seven Bordeaux qui compte dans ses rangs deux joueuses formées à Agen, Décuper et Fédou, a remporté la compétition pour sa première participation. Dans la catégorie, Agen-Marmande (2e) et Toulouse CMS sont sur le podium. Suivent : Rugby Périgord, Mussidan, Bergerac, Cénac-Latresne, Libourne et Cœur de Lomagne. En conclusion de cet événement septiste qui occupe désormais une place majeure en France, le président territorial Jacky Laurans a souligné, une nouvelle fois, la qualité de l’organisation et l’état d’esprit jovial et convivial particulier au Seven. Une vraie satisfaction pour les organisateurs Didier Comby, Jean-Luc Le Roux et Fred Loubiou qui se félicitent d’une telle réussite rendue possible grâce à l’investissement de 43 bénévoles du SUA Féminin et d’Agen Sport Développement, de la mairie d’Agen, d’une dizaine d’arbitres du Périgord- Agenais, d’une quinzaine de partenaires et d’une équipe médicale efficiente autour du Docteur Pierre-Etienne Bord. L’AGRS est une belle œuvre collective, et rendez-vous a d’ores et déjà été pris pour le 10 mai 2018.

Par Gérard Piffeteau

Réagir