Fédérale 3 : Les résultats des quarts de finale

  • Fédérale 3 : Les résultats des quarts de finale
    Fédérale 3 : Les résultats des quarts de finale
Publié le

Tournefeuille affrontera Périgueux en demi-finale le 18 juin prochain après avoir disposé de La Valette. Tours vainqueur de Plaisir sera opposé à Vinay.

La Valette- Tournefeuille : 28-38

Chaque équipe a eu sa mi-temps sous un soleil éclatant. Tournefeuille prenant le large (17 à 3 et 2 essais) sur la première et La Valette prenait la seconde en inscrivant 20 points (2 essais). Il a fallu aller aux prolongations. Et la réussite s’est offerte aux Toulousains qui inscrivaient un essai par mi-temps. Ils s’étaient vus auparavant refuser deux essais pour un passage en touche (82e) puis un en-avant sur la dernière passe (84e).

Par René Mari

 

Plaisir - Tours : 9-24

Terriblement efficaces dans les zones de ruck et performants dans l’occupation du terrain par le jeu au pied, les Tourangeaux ont eu besoin d’un peu plus d’une heure pour prendre le dessus sur la solide formation de Plaisir. En revenant à seulement 3 points des joueurs d’Indre-et-Loire au cœur de la seconde période, les Franciliens ont cru en leur chance de rallier la demi-finale. Mais Tours, champion du comité Centre-Val-de-Loire a su gérer ce temps faible et reprendre l’ascendant en inscrivant 2 essais dans les dix dernières minutes. Tours retrouvera les Isérois de Vinay pour une place en finale.

Par Gwenaël Baptista

 

 

Pontarlier - Vinay : 3-17

Privé de ballon, bousculé sur les impacts, tenu sous pression dans son camp, Pontarlier a beaucoup défendu ne laissant longtemps à son adversaire isérois que les seules pénalités pour concrétiser sa domination. Sur une percée de Pêcheur, les Doubistes parvenaient une fois encore à sauver leur ligne mais sur la mêlée suivante, Derbier, en force assénait l’inéluctable sentance, à l’heure de jeu. L’embellie pontisalienne du dernier quart d’heure n’y changeait rien, Vinay, dans la logique gagnait son billet pour la demi-finale.

Par Jean-Pierre Dunand

 

Miélan-Mirande-Rabastens: 6-23

Après avoir inscrit deux essais (14-3) dans le premier quart d’heure, les Périgourdins se sont contentés de gérer leur avance jusqu’au bout. Pourtant, les Gersois ont semblé dominer très largement dans la conquête mais ils ont commis beaucoup trop de fautes à l’approche de l’en-but adverse pendant que les Périgourdins réalisaient une grosse partie dans la récupération. Victoire logique mais peu enthousiasmante du CAP.

Par Bob Colomer

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?