Coupe du Monde - 20 ans : Les Bleuets s'inclinent et terminent 4ème

  • Coupe du Monde - 20 ans : Les Bleuets s'inclinent et terminent 4ème
    Coupe du Monde - 20 ans : Les Bleuets s'inclinent et terminent 4ème
Publié le , mis à jour

Après la déception de la demi-finale, ou les Bleuets ont bien failli remonter un écart de 28 points aux Baby Blacks, ce sont cette fois-ci les Sud-Africains qui se présentaient pour le match pour la 3ème place. Et comme leurs aînés, les joueurs de Thomas Lièvremont ont sombré sur le score de 37 à 15.

Le résumé : 

Comme attendu, ce match pour la troisième place débute sur un rythme endiablé, et ce sont les Français qui se mettent en évidence en premier grâce aux trois-quarts tels que Uberti, Buros, ou encore Tauzin. Parallèlement les Baby Boks sont plus fébriles à l'image de leur arrière Cilliers coupable d'un en-avant grossier et d'une erreur de jugement de trajectoire. Peu à peu, le rythme redescend et les pénalités ne cessent de tomber contre les deux formations. Sur l'une d'elles, les Boks vont en touche, organisent un groupé pénétrant, et sur la phase suivante, c'est le capitaine Van Heerden qui aplatit à la base du poteau. Les Français se font transpercés par la vitesse de Libbok mais aussi par la puissance du numéro 8 Augustus. Mais ils ne rompent pas. Sur un grattage de Pesenti, les Bleuets récupèrent la pénalité.  Sur la pénaltouche, Verhaeghe, omniprésent dans ce secteur, lance le groupé inarrêtable et conclu derrière la ligne par Mauvaka. Les Français sont de retour et passent même devant à la pause sur le score de 8 à 7 dans un match à deux vitesses.

D'entrée de seconde période, les Boks, motivés certainement par le discours du coach, remettent le pied sur l'accélerateur, et insistent avec leurs avants. Papier change le sens, et trouve Grobbelaar qui se retrouve face à des avants et Fartass. Le talonneur met les cannes et marque le deuxième essai sud-africain. Les Bleuets tentent de repartir de l'avant et joue de manière dangereuse en évoluant proche de la ligne sud-africaine. Brits sent bien le coup et intercepte une passe de Couilloud pour filer entre les perches. La tâche se complique pour les hommes de Lièvremont. Les choses vont aller de mal en pis pour les Français dans cette fin de match, où les Boks déroulent. Ils enchaînent les temps de jeu et le score va inéxorablement gonfler pour atteindre au final le total de 37 à 15. Un week-end définitivement à oublier pour le rugby français. 

 

Le fait du match : L'entame de seconde période française

Après une excellente entame des Français, ceux-ci rentrent au vestiaires avec un léger avantage d'un point 8 à 7. Subitement l'entame du second acte, sera tout à l'avantage des Boks. Trop pénalisés, imprécis dans les transmissions, sevrés de ballons, les Français vont encaisser un terrible 20-0 en 20 minutes dans ce second acte. Un écart difficile à remonter. 

 

L'homme du match : Augustus 

Le puissant numéro 8 sud-africain aura réaliser un véritable chantier dans la défense française. Entre percussions dévastatrices, passes astucieuses, et grattages précieux, avec le deuxième ligne Van Heerden il aura fait exploser les barbelets français. Il a marqué son troisième essai en deux matchs face aux Français.

 

Les meilleurs : 

Pour la France : Verhaeghe, Roumat, Mauvaka, Tauzin.

Pour l'Afrique du Sud  : Augustus, Libbok, Van Heerden, Willemse, Grobbelaar, Van Rhyn, Davids.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?