Tests-Matchs : Le bilan du second week-end

Ce week-end, les nations internationales avaient une nouvelle fois rendez-vous. Tour d'horizon des derniers résultats.

Nouvelle-Zélande 78-0 Samoa

Les Lions sont prévenus, ces All Blacks là sont en feu. À une semaine de la première des trois confrontations opposants les néo-zélandais aux Lions Britanniques, Barrett et ses partenaires ont offert une leçon de rugby aux samoans. La performance des doubles champions du monde en titre est toutefois à relativiser, tant les samoa sont rapidement apparus dépassés. Quoi qu'on en dise, la préparation de Blacks contraste fortement avec celle des Lions (3 victoires en 5 matchs). Rendez-vous samedi pour la crème du rugby mondial.

Argentine 25-35 Angleterre

Belle performance pour les hommes d'Eddie Jones, l'équipe anglaise privée de ses meilleurs éléments est tout de même parvenue à s'imposer une deuxième fois de suite face à de valeureux argentins. C'est le jeune deuxième ligne Ewels qui a allumé la première mèche, inscrivant un essai dès la 5e minute. S'en est suivi un veritable chassé-croisé entre les deux équipes. Les argentins sont parvenus à revenir au score à 5 reprises durant le match. Mais ce sont bien les anglais et George Ford qui ont eu le dernier mot, grâce à un drop inscrit à la 75e minute.

Australie 19-24 Écosse

Les Écossais ont enfin obtenu justice. 2 ans après avoir frôlé l'exploit en quart de finale de Coupe du monde face à ces mêmes autstraliens, Russel et ses partenaires vont enfin pouvoir tourner la page. Trop seul dans une ligne de trois-quart amorphe, Israel Folau n'a pu éviter le naufrage de son équipe. Étonnamment, les écossais sont apparus calme, là où ils auraient sans doute paniqué il y a quelques mois, après avoir encaissé un 12-0 à la sortie des vestiaires. Mais adroits au pied (4/4), le XV du Chardon est finalement parvenu à s'imposer 19-24, une revanche, enfin.

Fidji 22-19 Italie

Des fidjiens qui s'imposent dans le temps additionel grâce à un drop de leur ouvreur, ils ne devaient pas être beaucoup à parier là-dessus. C'est pourtant bien ce qu'il s'est passé à l'ANZ National Stadium ce samedi. 3 essais à 1, les fidjiens n'ont pas volés leur victoire. Restés dans le match grâce au carton jaune reçu par Timoci Nagusa, les transalpins ont dont fini par craquer, suite à une percée de l'intenable Nakarawa.

Pays de Galles 24-6 Tonga

Une victoire à l'Eden Park d'Auckland, peu de joueurs peuvent s'en venter. C'est pourtant bien ce que sont parvenus à faire les Gallois ce Samedi, face au tongien, certes, mais quand même ! En l'absence de leur sélectionneur Warren Gatland, le XV du Poireaux s'est recentré sur les bases du rugby et sur son pack. En témoigne cet essai de pénalité obtenu en fin de rencontre.

Par Théophile Arlet

 

Réactions

Commentaires