RC Massy Essonne : Taillé pour jouer

  • RC Massy Essonne : Taillé pour jouer
    RC Massy Essonne : Taillé pour jouer
Publié le , mis à jour

Avant d'aborder une nouvelle saison où il tentera de se maintenir en Pro D2, Midi Olympique vous présente l'effectif du RC Massy Essonne ligne par ligne.

Arrières

Thomas Girard, le plus souvent titulaire ces trois dernières années, a participé aux deux premières saisons en Pro D2. Il est le plus expérimenté. Il offre un profil très classique à la Nicolas Brusque. Il peut prendre le but de loin. Benjamin Dumas a davantage joué ailier lors de ses deux premières saisons à Massy. C’est un feu follet relanceur, doté d’une belle vitesse de course et de très bons appuis. Très peu utilisé en première l’an dernier, le jeune Maëlan Rabut est un pur spécialiste du poste. Il est doté d’un très gros gabarit, d’un pied gauche très long, et d’un très bonne prise d’intervalle. Il doit éclore.

Ailiers

Le surpuissant Lester Etien s’était déjà distingué en Pro D2 au poste de centre il y a deux ans. Il est devenu un titulaire incontournable à l’aile. Dans un style très différent, Aubin Mendes sort d’une saison très réussie. Un petit gabarit sec comme un « bout de bois », à la ténacité jamais prise en défaut, qui a participé aux deux premières expériences en Pro D2. Le Fidjien Bituniyata sera une attraction. Pilier de rugby à VII des World Series avec les Fidji, il offre un profil explosif de finisseur. Il n’avait pas participé à la campagne Olympique, mais il a fait des malheurs sur tous les terrains du monde. Son passage à XV est un pari. Le centre Leota et l’arrière Dumas peuvent participer à la rotation.

Centres

La paire Sella-Delage a été la plus utilisée en Fédérale 1. Sella en premier centre et Delage en second, partiront sans doute avec un temps d’avance au début. L’Australien Iese Leota joue plutôt premier centre. Plaqueur très rugueux, il gagne des mètres en attaque. En premier centre, Antoine Ratinaud offre un profil plus gestionnaire dans cette ligne. Sasa Tofilau sera l’une des attractions du recrutement. Le joueur d’Édimbourg, qui a déjà joué troisième ligne centre, doit offrir le profil manquant de physique perforateur, très habile sur les off load. Le jeune Julien Delbouis est un grand espoir. Il est resté à Massy pour prendre du temps de jeu avant de répondre aux multiples sollicitations du Top 14. Lester Etien peut intégrer la rotation.

Ouvreurs

L’Anglais Louis Grimoldby avait grandi dans l’ombre de Luciano Oraquera lors de sa première année à Massy, avant de s’affirmer. Il a joué tous les matchs de la saison dernière. Très bon buteur, il distribue plutôt en plaque tournante, assez loin de la ligne davantage. Sam Katz offre un profil différent. Lui aussi est anglais. Ce globe trotter a affolé les statistiques de poins marqués au pied dans le championnat espagnol, avant de jouer en D2 anglaise. Rablé, gros défenseur, il attaque davantage la ligne. Il a été le premier joueur recruté par les Massicois, qui ont été séduits par la complémentarité qu’il offre au poste avec Grimoldby. Très peu utilisé l’an dernier, Vincent Mallet part de plus loin dans la rotation.

Demis de mêlée

Trois profils très différents à ce poste. Benjamin Prier sera l’accélérateur de jeu. Il colle au ballon, doté d’une bonne passe très rapide. Au ras des rucks, il harcèle la ligneet offre de belles garanties en défense. Luix Roussarié est davantage un stratège à tête haute, doté d’un excellent jeu au pied. Faugeron l’avait connu à Biarritz et a décidé de le faire venir de Vannes. Le jeune Quentin Dauvergne est en apprentissage. Revenu d’une opération des ligaments croisés du genou, il avait fait une apparition remarquée à Aubenas en fin de saison. C’est le jeune du club en pleine progression.

Numéros 8

Le Roumain Gorcioaia sort d’une grosse saison. Il a beaucoup apporté dans le combat. Son jeu de relance dans le troisième rideau, plutôt monolithique, est très porté sur le défi physique. La recrue de Auch Naikadawa peut dépanner dans le couloir dans un style identique. Jawad Guedourri aussi. À contrario, l’espoir Maxime Danton offre le profil d’une plaque tournante capable d’offrir une meilleure continuité du jeu. Et il y a le capitaine Desassis. Troisième aile de physique moyen, ses appuis et sa rapidité lui ouvrent les intervalles derrière ses départs de mêlée. Il a déjà fait ses preuves en Pro D2. Il peut vraiment intégrer la rotation à ce poste.

Troisièmes ligne-aile

Le capitaine Christophe Desassis est intouchable sur le côté ouvert. Capitaine de touche, plaqueur infatigable, toujours au soutien, il est devenu une référence dans cette équipe. Le très aérien Clément Ancelys, plutôt utilisé sur le côté fermé, offre une alternative. Le jeune Steven David aussi dans un style plus rugueux. Côté fermé, avec Jordi Pleindoux (pur plaqueur gratteur), Jawad Guedourri, Jo Wrampling, et Naikadawa, les Massicois ne manqueront pas de joueurs costauds pour répondre au défi physique de la division.

Deuxièmes ligne

Andrew Chauveau s’était imposé au fil du temps comme le « droitier » de référence, en tant que gros pousseur de mêlée fermé et beau combattant. Les Massicois lui ont adjoint l’Irlandais John Madigan, une jeune recrue du Munster, qui présente un profil similaire. à gauche, Ils disposent avec Lucas Cazac d’un capitaine de touche assez fin. Avec Loïc Charlon, ils se sont offerts une solide expérience du Pro D2. Le jeune Pierre-Henry Azagoh, un pur produit du club, sera en formation derrière eux. Le troisième ligne Jawad Guedourri peut aussi évoluer au poste.

Piliers

C’est le poste où les Massicois ont le plus recruté. À gauche, ils sont allés chercher Sylvain Abadie à Auch. Ils complètera un effectif où les jeunes du cru, Antoine Abraham et Antoine Soave, ont complètement émergé la saison dernière. Ils ont gagné la confiance du staff. Sofiane Chellat, qui a joué en Pro D2 à Montauban, sera le plus expérimenté. à droite, Nicolas Ferrer, un bon jeune joueur de Bobigny, devra faire ses preuves à ce niveau. C’est un pari qui lui est offert. Les deux autres recrues, Lia Kaikatsishvili (Auch) et Matthew Talaese (Northland), présentent des profils plus conséquents. James Curie, le plus complet, sort d’une saison très réussie en Fédérale 1. Il était le numéro 1 la saison dernière sans contestation possible.

Talonneurs

Le titulaire de la saison passée, le Sud-Africain Matthew Dobson, manquera le début de championnat (double fracture tibia-péroné en fin de saison). Les Massicois hésitaient à prendre un joker médical. En recrutant Thomas Bordes, ils ont décidé de parier sur un joueur expérimenté (18 matchs de Top 14 à Mont-de-Marsan et Oyonnax) mais qui ne s’est pas imposé dans l’Ain. Il vient chercher du temps de jeu. Le jeune Youri Delhommel peut s’affirmer. Très dynamique ballon en mains, il a produit une excellente fin de saison en Fédérale 1.

 

Par Guillaume Cyprien

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?