Les Lions tiennent leur finale !

  • Les Lions tiennent leur finale !
    Les Lions tiennent leur finale !
Publié le , mis à jour

Victorieux des All Blacks dans un match d'une intensité rare, excellents dans le combat et mis dans une position favorable par l'expulsion de Sonny Bill Williams en début de rencontre, les Lions ont logiquement remporté le deuxième test de cette série (21-24). La finale de samedi soir, à l'Eden Park, s'annonce palpitante !

Le résumé

Sous des trombes d'eau, le choc que l'on attendait tous depuis huit jours n'a jamais vraiment pu donner la pleine mesure de son énorme potentiel, malgré de très belles séquences de combat. Longtemps réduit à un duel de buteurs entre l'Anglais Owen Farrell et le All Black Beauden Barrett, cette rencontre s'est néanmoins décantée lorsque Sonny Bill Williams fut expulsé par M. Garcès (lire ci-dessous). Auteurs de deux très beaux essais par Toby Faletau et Conor Murray, les Lions égalisaient donc dix minutes avant la fin du match (21-21). C'est finalement une pénalité d'Owen Farrell, trois minutes avant la fin de la rencontre, qui donnait la victoire aux Lions britanniques et irlandais.

 

Le tournant du match : la 25 ème minute

L'ailier des Lions britanniques et irlandais Anthony Watson récupère la balle dans ses propres vingt-deux mètres. Il tente alors une relance mais est aussitôt stoppé par un défenseur néo-zélandais, qui le ralentit. C'est alors que Sonny Bill Williams, surgi de nulle part, charge l'ailier du XV de la Rose au visage. Le trois-quarts centre des All Blacks est logiquement expulsé par Jérome Garcès, l'arbitre de la rencontre. Les All Blacks sont aussitôt condamnés à jouer près d'une heure en infériorité numérique.

 

Le plus bel essai

Après avoir balayé toute la largeur du terrain par une série de passes et de redoublées, les Lions renversaient aussitôt le jeu. Positionné sur l'aile gauche, le numéro 8 Toby Faletau héritait alors de la balle, cassait le plaquage d'Israel Dagg et marquait un essai sublime.

 

L'homme du match

Auteur de la pénalité victorieuse à la 77 ème minute de jeu, Owen Farrell -placé au poste de trois-quarts centre pour faire une place dans le 15 de départ à Johnny Sexton- a réalisé une très belle performance à Wellington, samedi soir. Que ce soit dans l'animation offensive de la ligne britannico-celte ou le jeu au pied d'occupation, le champion d'Europe fut parfait.

 

Les meilleurs:

Farrell, Murray, Sexton, Farrell, Faletau chez les Lions britanniques et irlandais;

Cane, Taylor, Read, A. Smith pour les All Blacks.

Marc Duzan
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?