• Julien Antonin : « Participer pour gagner »
    Julien Antonin : « Participer pour gagner »
Publié le / Modifié le
Compétitions

Julien Antonin : « Participer pour gagner »

Julien Antonin, reposable sportif du secteur cadet du CABBG, revient sur une saison étonnante mais riche en émotions.

Ce titre à VII est-il une surprise ?

Cela fait plusieurs années que nous figurons bien. Nous étions champions de France il y a deux ans, l’année dernière nous perdons en finale et, cette année, nous sommes champions. À chaque fois, notre objectif est de participer pour gagner.

Comment l’équipe a-t-elle été construite ?

On s’appuie sur les performances des garçons durant l’année et, sur le VII, on essaie d’avoir une équipe complémentaire sur plusieurs profils. Il faut des joueurs qui ont du physique, capables de gagner des duels, de déplacer le ballon, des garçons qui vont vite comme Noé Vallès ou Alex Borie. On ne peut pas avoir une bonne équipe avec un seul profil de joueur. Il est important aussi d’avoir des joueurs aériens.

Les jeunes sont-ils aisément polyvalents ?

Nous avons effectivement quelques éléments plutôt spécialisés et d’autres qui sont polyvalents comme Paul Castéra doué techniquement, qui joue demi de mêlée, mais capable aussi de gagner des duels et très bon défenseur. Le VII est vraiment une discipline à part. On ne peut pas affirmer qu’il est un outil de préparation au XV. Pratiquer le VII c’est hyper intéressant au niveau physique et technique, et donc bénéfique, mais il y a des joueurs spécifiquement performants à VII qui ne le seront pas à XV.

Le club a-t-il la volonté de développer cette spécialité ?

À partir de la saison prochaine le rugby à VII va prendre une nouvelle dimension puisque les catégories Gaudermen, Alamercery, Crabos et espoirs vont commencer la saison en septembre par du rugby à VII. Le club vient d’affirmer sa volonté d’être performant dans ces compétitions. C’est l’objectif des encadrements. Cela veut dire qu’il faut avoir une préparation en amont sur les plans du physique et de la technique spécifique.

Propos recueillis par Gérard Piffeteau

midi olympique
Réagir