« L’entame de championnat sera décisive »

  • « L’entame de championnat sera décisive »
    « L’entame de championnat sera décisive »
Publié le , mis à jour

Mathieu CIDRE - Entraîneur des avants : En construction l’an passé, le groupe de l’usc a gagné en maturité. Pour cette saison, l’usc souhaite de nouveau séduire.

Que retenez-vous de la saison passée ?

Bien des choses ! Ce qui me vient d’abord à l’esprit c’est la performance collective. Il faut se souvenir que, l’an dernier, l’USC était une équipe en totale reconstruction. Frédéric Calamel a officialisé un duo d’entraîneurs tout neuf, constitué de Nicolas Nadau et moi-même. Il faut aussi ajouter la nomination de deux préparateurs physiques et d’un analyste vidéo. L’ensemble du staff avait été renouvelé à 100 %. L’équipe était en construction. J’ai le sentiment que la saison a été, dans l’ensemble, acceptable voire réussie. Le premier objectif sportif était de valider le maintien le plus tôt possible, ce qui a été réalisé après vingt journées alors que, la saison précédente, il avait été obtenu en toute fin de championnat. Au terme de l’épreuve, nous prenons la neuvième place qui n’est pas une mauvaise performance. En revanche, il y a tout de même un regret, celui d’avoir terminé ce championnat en roue libre. La défaite face à Agen, le 2 avril à Albert-Domec, nous fait beaucoup de mal. D’abord, sur le plan comptable car elle nous a éloignés de la septième voire de la sixième place et, ensuite, sur le plan psychologique. Cette défaite a été mal vécue par les joueurs. À l’occasion de cette rencontre, le contenu était acceptable. Mais nous avons été dans l’incapacité de franchir cette défense agenaise. Cela aurait été une belle performance de vaincre l’équipe qui a accédé au Top 14.

Pour cette saison à venir, quel objectif avez-vous fixé ?

Le président Frédéric Calamel espère faire mieux que la saison passée. Mais il faut obtenir le plus vite possible le maintien, ce qui nous permettra ensuite de nous projeter vers d’autres objectifs. Avec Nicolas Nadau, nous restons persuadés que ce championnat sera plus exigeant que le précédent. La compétition débute sur deux blocs de six matchs. Ce sera décisif. L’équipe qui manquera l’entame se mettra dans le rouge. Pour ce début de championnat, il va falloir trouver l’équilibre parfait et la lucidité nécessaire.

L’an dernier, quels sont les joueurs qui vous ont donné satisfaction ?

Sincèrement, on ne peut citer un joueur ou un autre. Personnellement, je retiens la performance collective du groupe, son état d’esprit et son désir d’adhérer à notre projet de jeu. L’an dernier, nous réussissons deux grosses performances face à Oyonnax et Biarritz. Ces victoires ont été celles d’un groupe !

Vous aviez lancé de nombreux espoirs. Cette saison, resterez-vous dans le même état d’esprit ?

Sur le recrutement, je pense que nous avons fait une bonne pioche en obtenant les services d’Antoine Renaud, Antoine Fournier, Julien Séron et Demian Panizzo. Mais avec l’un des plus petits budgets du championnat, il est nécessaire de travailler sur la jeunesse afin d’assurer une certaine stabilité et le maintien dans ce monde professionnel. L’an dernier, nous lançons Benoît Jasmin, Edgar Tuinukuafe qui, au terme de la saison, ont obtenu un contrat pour Grenoble. Louis Marrou était au centre de formation. Cette année, il a signé son premier contrat professionnel. Pour la saison à venir, nous serons dans le même état d’esprit. Des espoirs de l’USC auront du temps de jeu.

 

Propos recueillis par Didier Navarre

Didier Navarre
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?