Quentin Lespiaucq : « 5 semaines de vacances, c'est suffisant ! »

  • Quentin Lespiaucq : « 5 semaines de vacances, c'est suffisant ! »
    Quentin Lespiaucq : « 5 semaines de vacances, c'est suffisant ! »
Publié le , mis à jour

Après trois semaines de mise en route, le prometteur talonneur de la Section Paloise, Quentin Lespiaucq est revenu sur la préparation de son club et sur la saison à venir.

Comment se passe la reprise ?

La première semaine a été difficile et les fortes chaleurs n'ont rien arrangé mais ça va de mieux en mieux.

A-t-on le temps de récupérer d'une saison en 5 semaines ?

Oui pour moi c'est amplement suffisant. Les vacances sont importantes, bénéfiques même, mais il ne faut pas que ce soit trop long car c'est toujours plus difficile de s'y remettre après. Et puis il y avait de l'impatience sur la fin, ça fait du bien de reprendre.

Vous êtes le deuxième club après le LOU à avoir repris (19 juin), pourquoi si tôt ?

C'est simplement une question de calendrier. Nous avons fini plus tôt en raison d'une non qualification en barrages de Top 14 et aux phases finales de Challenge Cup donc il est normal que nous reprenions plus tôt.

Quel a été le programme de la reprise ?

Nous avons démarré avec des tests physiques puis nous avons fait un peu de préparation physique, de la musculation et des jeux avec ballons. Nous n'avons pas encore touché aux systèmes de jeu car les nouvelles recrues ne sont pas encore arrivées. Nous verrons cet aspect-là quand elles seront parmis nous, il ne faudrait pas qu'elles soient perdues directement en arrivant.

La Section Paloise enregistre pour l'instant 16 départs et 11 arrivées, comment appréhende-t-on cette transition ?

C'est avant tout la rencontre de nouveaux joueurs, c'est un moment charnière dans une saison, il ne faut pas le negliger. Nous voulons axer cette préparation sur l'esprit de groupe pour que le maximum d'affinitées se créer et que l'équipe ait du liant tout au long de la saison.

Concernant la saison dernière, vous réalisez une très belle saison mais échouez aux portes des barrages, avez-vous digéré cette désillusion ?

Ce n'était pas vraiment une désillusion car cela ne faisait pas tout à fait partie des objectifs du début de saison. Mais c'est vrai qu'au vu de la saison, nous pouvons nourrir quelques regrets. Au moins, nous savons à quoi nous en tenir cette année, les erreurs qu'il ne faut pas reproduire et surtout se servir de ce qui a marché.

Quels sont les objectifs pour la saison prochaine ?

Les objectifs n'ont pas été clairement établis mais nous voulons faire mieux que la saison passée. Nous allons être un peu plus ambitieux mais pour cela, il nous faudra être encore plus appliqués.

Et concernant vos objectifs personnels ?

Il faut que je continue à m'affirmer au sein de cet effectif, continuer à me faire plaisir et gartter un maximum de temps de jeu. Après techniquement, il faut surtout que j'axe ma préparation autour du jeu au poste, des points précis de la mêlée mais avec l'experience ça viendra.

L'Equipe de France est-t-elle dans un coin de votre tête ?

Non chaque chose en son temps. L'objectif est d'être un titulaire indiscutable au sein du club avant de penser à l'Equipe de France.

Propos recueillis par Tom Monaci

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?