Duel au sommet dans le jardin d'Eden

  • Duel au sommet dans le jardin d'Eden
    Duel au sommet dans le jardin d'Eden
Publié le , mis à jour

Après un début de tournée poussif, les Lions Britanniques et Irlandais ont su élever leur niveau de jeu pour bousculer les All Blacks sur leurs propres terres. Au point de s'offrir une belle, dont l'issue ce samedi décidera du grand vainqueur de cette tournée.

La montée en puissance des Lions en 5 dates

 

3-13 Juin: Après un premier bloc de 4 matchs en demi teinte et peu convaincant, durant lequel ils peinent à jouer ensemble et subissent les blessures de plusieurs joueurs vedettes (Hogg, Moriarty), les Lions concèdent déjà deux défaites. Insuffisant pour prétendre défaire les All Blacks sur leurs terres.

Le premier match contre les All Blacks approche à grands pas, et face à l'inefficacité des Lions et leurs performances plus que poussives, la planète ovale rit déjà de la correction que les hommes de Kieran Read vont infliger aux touristes.

 

17 Juin: C'était sans compter sur la fierté des Lions. À une semaine du premier choc contre les Néo-Zélandais, les visiteurs disposent des Maoris All Blacks, et regagnent un peu de confiance. Plus que le score, c'est la prestation qui vaut la peine d'être retenue : Les Lions ont enfin réalisé un match accompli, pour se comporter en véritable équipe. D'autant plus qu'ils confirment avec la manière contre les Chiefs trois jours plus tard. 

 

24 Juin: Pas de miracle pour les Lions. Malgré une superbe prestation, ils s'inclinent 30-15 face aux All Blacks.

 

27 Juin: Lions et Hurricanes se quittent sur une score parité. Les deux équipes ont impressionné, et les Lions, frustrés ne veulent pas en rester là. 

 

1er Juillet: Revanchards, les Lions font tomber les Blacks pour la première fois sur leurs terres depuis 2009. Un match d'anthologie, disputé dans des conditions dantesques, et qui restera à coup sûr dans les annales, avec notamment le carton rouge infligé à Sonny Bill Williams. Un avant goût pour le moins alléchant...

 

 

All Blacks – Lions : Une victoire pour le panache ?

Il est évident que le vainqueur de la rencontre fera briller son blason à l'issue de la tournée. Loin d''être une issue anodine, cette victoire déterminera tout simplement qui des Lions ou des All Blacks est la meilleure équipe. Au delà de ça, c'est tout le débat entre le niveau de jeu proposé par les équipes de l'Hémisphère nord et celles de l'équipe de l'Hémisphère sud. À l'exception des résultats du XV de France et de l'Italie, les nations du Nord se sont plutôt bien comportées pendant cette série de test, les Ecossais se payant par exemple le luxe de battre les Australiens chez eux.

Alors que les Blacks étalent leur réservoir inépuisable en alignant pour la première fois Laumape et Jordie Barrett, et en appelant le revenant Julian Savea, les Lions ont fait le choix de la constance en reconduisant le XV victorieux le 1er juillet. Qui d'une sélection des meilleurs joueurs Britanniques ou d'une nation qui s'octroie la majorité des titres majeurs des dix  dernières années pratique le meilleur rugby ? Réponse samedi, au terme d'un match que l'on espère à la hauteur de l'évènement...

 

Le match en 5 chiffres :

2 : Nombre de défaites des Lions à l'Eden Park en autant de match pour cette tournée 2017 (22-16 contre les Auckland Blues, 30-15 contre les All Blacks).

3 : Nombre d'essais marqué Tommy Seymour, meilleur marqueur des Lions sur cette tournée.

5 : Nombre d'Irlandais présents lors de la victoire contre les Blacks à Chicago (40-29).

29 : Nombre de défaites des Lions face aux All Blacks depuis 1888 (6 victoires, 3 nuls).

1994 : Dernière fois que les Blacks ont perdu deux fois d'affilée (contre la France, 22-8 puis 23-20).

 

Par Rémy Doutre

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?