Ugo Boniface : « Mon objectif, c'est finir pro ! »

  • Ugo Boniface  : « Mon objectif, c'est finir pro ! »
    Ugo Boniface : « Mon objectif, c'est finir pro ! »
Publié le , mis à jour

Durant la Coupe du monde -20 ans, Ugo Boniface, pilier des Bleuets, s'est distingué. Au point d'apparaitre dans le XV mondial -20 ans, avec un an d'avance. Il revient avec nous sur la compétition, ses ambitions pour l'avenir, et la santé du rugby français. 

Vous êtes rentré de la coupe du monde il y a maintenant quelques semaines, quel est votre plus grand souvenir de la compétition ?

Sans hésitation : le Haka, vivre ça en vrai, c'est énorme. On a pas l'habitude. Ça va me marquer à vie.

 

Avez-vous un joueur en particulier qui vous inspire ?

Mako Vunipola, c'est l'exemple type du pilier moderne. Il se déplace beaucoup sur le terrain, est solide en mêlé et il sait jouer au ballon. Je regarde beaucoup de ses matchs, j'aimerai être ce style de pilier.

 

Et parmis les joueurs avec lesquels vous avez joué, qui vous a le plus marqué ?

Le capitaine (Florian Verhaeghe), c'est vraiment un mec bien, il donne tout le temps le maximum. C'est un type qui a la niaque. Il est toujours là, dans les bons comme dans les mauvais moments. J'espère pouvoir rejouer contre lui ou avec lui dans le futur.

 

Vous allez entamer votre préparation le 17 juillet prochain, quels sont vos objectifs cette saison ?

J'espère pouvoir faire deux ou trois matchs en pro. À long terme, j'aimerai gagner ma place de titulaire, et pourquoi pas tenter l'équipe de France (rire).

 

Le fait que l'Aviron Bayonnais soit descendu en Pro D2, va sûrement vous aider à gagner du temps de jeu non ?

Oui, c'est vrai qu'on aura plus notre chance, nous les jeunes. En plus, avec le nouveau manager, Pierre Berbizier on sent qu'ils ont regardé dans les équipes jeunes, ils n'ont pas beaucoup recruté et on fait monter beaucoup d'espoirs, c'est une bonne chose.

 

La règle des JIFF aussi va vous aider non ?

Cette règle, c'est un bon début. Les étrangers en top 14, c'est bien, il apportent une nouvelle vision du rugby, une nouvelle culture... Mais il est important de faire jouer les jeunes aussi, sinon cela aura des répercussions sur les équipes de France.

 

On l'a vu cet été...

Oui, je pense que les résultats de cette tournée vont booster un peu tout le monde. On va se remettre en question. Entre ça et la règle des JIFF ça peut changer les choses. On va voir ce que ça donne, mais je pense que ça va aller mieux.

 

Propos recueillis par Théophile Arlet

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?