La Rochelle, le pack de stabilité

Publié le , mis à jour

Les Rochelais sont de retour à l’entraînement, cinq semaines après leur défaite en demi-finale contre Toulon. Dans leur esprit, rien n’a vraiment changé.

On ne change pas une équipe qui gagne. Il n’y a pas d’autres choses à dire au sujet de La Rochelle millésime 2017-2018 qui a démarré, jeudi 6 juillet, sa préparation d’avant-saison sur l’île de Ré, en raison des travaux en cours à la fois à Marcel-Deflandre (nouvelle tribune) et au centre de performance Apivia Parc, à quelques centaines de mètres du stade. « S’il y a une bonne saison, c’est que le staff dans sa composante a bien fonctionné », a ainsi souligné Patrice Collazo, le 30 juin, lors de la conférence de presse de pré-rentrée. « Avec les trois-quarts, on va continuer sur un socle fort et faire monter des jeunes », a poursuivi l’entraîneur des trois-quarts Xavier Garbajosa, qui entame sa quatrième saison rochelaise aux côtés de Patrice Collazo. Comme l’an passé, le duo sera épaulé d’Akvsenti Giorgadze, pour l’analyse et la stratégie en touche.

Leader de la saison régulière, demi-finaliste du Top 14 et du Challenge européen, les Maritimes ont réalisé un bond en avant lors du dernier exercice, après deux saisons terminées à la neuvième place. Ils ont marqué les esprits, aussi bien en explosant leur total de points (85 contre 54 les deux saisons précédentes) qu’en allant s’imposer sept fois à l’extérieur alors qu’ils étaient jusqu’alors en difficultés loin de leurs bases.

Si cette saisonreste la plus aboutie de l’histoire des Jaune et Noir en championnat, elle l’est également au plus haut-niveau avec quatre joueurs présents (Uini Atonio, Kevin Gourdon, Mohamed Boughanmi, et Vincent Rattez) lors de la dernière tournée du XV de France en Afrique du Sud. La Rochelle a donc des certitudes, basées sur un modèle qui lui a permis d’approcher la finale du Top 14 au le Stade de France. À Marseille, en demi-finale, il s’en est fallu d’un rien contre Toulon (18-15).

 

Kerr-Barlow attendu après le Super Rugby

Tout le monde n’est pas encore arrivé en Charente-Maritime, à l’image du demi de mêlée All Black (25 sélections) et des Waikato Chiefs, Tawera Kerr-Barlow, qui rejoindra le club à l’issue de la saison de Super Rugby. « Apport important en raison de sa grosse expérience malgré son jeune âge », dixit Xavier Garbajosa. Le champion du monde 2015 a d’abord du vécu. Comme les autres nouveaux venus qui sont des hommes d’expérience. Très utiles alors que le club disputera dans quelques mois la première Champions Cup de son histoire. Grégory Lamboley, Jean-Charles Orioli ou Ryan Lamb, entre autres, sont « des joueurs qui ont l’habitude de cette compétition. Non pas qu’ils la maîtrisent mais ils savent l’appréhender, la préparer pour donner un peu plus de confiance aux autres », conclut Patrice Collazo. La Rochelle jouera son premier amical le vendredi 28 juillet, contre Brive, à Marcel-Deflandre.

 

Par Arnaud BÉBIEN 

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?