RCT : Une histoire à réécrire

  • RCT : Une histoire à réécrire
    RCT : Une histoire à réécrire
  • RCT : Une histoire à réécrire
    RCT : Une histoire à réécrire
  • RCT : Une histoire à réécrire
    RCT : Une histoire à réécrire
  • RCT : Une histoire à réécrire
    RCT : Une histoire à réécrire
  • RCT : Une histoire à réécrire
    RCT : Une histoire à réécrire
  • RCT : Une histoire à réécrire
    RCT : Une histoire à réécrire
  • RCT : Une histoire à réécrire
    RCT : Une histoire à réécrire
  • RCT : Une histoire à réécrire
    RCT : Une histoire à réécrire
  • RCT : Une histoire à réécrire
    RCT : Une histoire à réécrire
Publié le , mis à jour

Une semaine après la pré-reprise, qui voyait certaines recrues et les jeunes du club retrouver le terrain d'entraînement Ange-Siccardi, le RCT a officiellement lancé sa saison ce lundi après-midi.

Sous les yeux d'un millier de supporters, les joueurs toulonnais, désormais emmenés par Fabien Galthié, ont officiellement repris l'entraînement ce lundi, peu après 17 heures 30. Et si les différents joueurs – et plus particulièrement Mathieu Bastareaud et Ma'a Nonu – sont entrés sous les applaudissements, c'est bien Fabien Galthié qui a très largement fait chavirer les nombreux « fadas » venus à Berg, remportant haut la main l'applaudimètre. Et si la dominante physique de l'entraînement ne laissait que peu de place aux ballons, les supporters profitèrent de leurs protégés pendant une grosse heure.

 

 

Les premiers enseignements ? Juan-Martin Fernandez Lobbe (35 ans!) , Swann Rebbadj et Jean Monribot ont imprimé le rythme du côté des avants, tandis que Chris Ashton imposait le tempo chez les trois-quarts, suivi de près par Eric Escande et Vincent Clerc. Les supporters du RCT ont également pu apercevoir les différentes recrues : Ashton, Pietersen, Lakafia, Monribot, Wisniewski, Bonneval, Isa, McAlister et Padovani. A noter que Guilhem Guirado, François Trinh-Duc, Xavier Chiocci, Romain Taofifenua, Anthony Belleau et Josua Tuisova ont eu quelques jours de repos supplémentaires à la suite de leurs différents matchs de sélection. Par ailleurs, Juandre Kruger (blessé au gros orteil du pied), Duane Vermeulen (adducteurs), Levan Chilachava, Samu Manoa et Sébastien Tillous-Borde étaient également absents.

 

« L'objectif ? On ne veut avoir aucune équipe devant nous au classement »

Mais au-delà de la reprise finalement assez traditionnelle, c'est – une fois n'est pas coutume – Mourad Boudjellal qui a fait le show lundi après-midi, ce que ne manquait pas de lui faire remarquer Fabien Galthié hilare quelques minutes après la conférence de presse de rentrée. La raison ? Celui qui entamait sa «douzième saison à la tête du RCT » a profité du point presse pour faire différentes annonces. Il a d'abord présenté les trois maillots que porteraient Toulon cette saison, a ensuite dévoilé les contours de la collaboration qu'il mettrait en place avec une agence, dans le but d'accompagner le club dans sa stratégie commerciale et marketing pour finalement annoncer les objectifs du RCT pour la saison 2017-2018. « En championnat ? On ne veut avoir aucune équipe devant nous au classement. Sur la scène européenne je rappelle que nous avons trois étoiles et que les Saracens pourraient nous rejoindre cette saison. Ils seront donc favoris, à nous de ne pas leur en laisser la possibilité. De notre côté nous avons l'ambition de jouer un quart de finale à domicile, ce qui n'est pas arrivé depuis longtemps. » Et s'il a avoué qu'il prendrait encore quelques vacances avant le début de la saison, l'homme fort du club toulonnais a également tenu à dévoiler les contours de l'avenir proche du club. « Est-ce que je suis serein ? Oui je suis tranquille. Tant qu'on ne joue pas on ne perd pas. Fabien est pour l'instant invaincu en tant qu'entraîneur du RCT. Je ne suis pas parti pour avoir des résultats dans l'immédiat mais pour construire un cycle. Ce groupe doit faire abstraction du passé et construire son histoire et son palmarès. […] On part sur un cycle que j'espère le plus long possible. » Une intervention faite à peine trois minutes après son installation laborieuse sur les nouveaux sièges de la salle de conférence du RCT pendant laquelle il s'amusait à lâcher un discret « Ça rappelle que les sièges éjectables c'est ma spécialité. »

 

Boudjellal lance la « fondation RCT »

Mourad Boudjellal a également profité de cette conférence de presse pour annoncer le futur lancement de la « Fondation RCT » : « Le but premier sera d'inculquer les valeurs de rugby dans des zones en difficultés, à risque. A commencer par la valeur du maillot, qu'on peut assimiler à la nation, celle du collectif, que l'on perd par moment et celle de l'ambition, de la compétitivité, qui sont importantes pour lutter contre les charlatans qui vendent d'autres valeurs. […] Nous devrions organiser des événements ponctuels et je rêve un jour d'organiser un Top14 des cités. Le rugby doit assumer son rôle pour inculquer aux jeunes des valeurs indispensables. On a une histoire à leur raconter et un avenir à leur proposer. » Selon le président toulonnais, les statuts de la fondation devraient être déposés dans les prochains jours.

 

 

Par Pierrick Ilic-Ruffinatti

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?