Finaliste 2016, champion 2017 !

  • Finaliste 2016, champion 2017 !
    Finaliste 2016, champion 2017 !
Publié le , mis à jour

Battus l’an dernier par les Quatre Cantons en finale, les Portes du Comminges ont conjuré le mauvais sort. La leçon de l’an dernier a été retenue.

Pour les Portes du Comminges, les fins de saison se suivent et ne se ressemblent pas. Lors du précédent exercice, le 29 mai 2016, ils étaient à Fleurance pour disputer face aux Lot-et-Garonnais du Quatre Cantons, le titre de champion de France. Au final, le bouclier est parti pour la vallée du Lot (victoire 18-12). Sur la pelouse gersoise, bien des visages commingeois étaient embués de larmes. La déception était telle que la semaine après, ils n’ont pu rebondir lors de la finale régionale face à la Salvetat-Plaisance. Un exercice 2016 certes très flatteur, mais vierge de tout trophée. Un an après, à Naves, la triple coalition de Mazères-Cassagne, Cazères et le Fousseret a pris une belle revanche sur le sort en s’imposant en finale face aux Franciliens de Meaux (18-10). Douze mois après, les larmes ont succédé au sourire. Les Portes du Comminges sont sacrés champions de France.

FRAYEUR FACE AUX COTEAUX DE L’ARRET

À l’entame de la saison, la perspective du titre trottait dans les têtes de tous les acteurs de cette aventure. « Au sein du groupe, il y avait treize joueurs qui avaient participé au parcours 2016. Nous avions aussi l’apport de quatre cadets qui avaient remporté le titre Grand-Sud Teulière B. Ce groupe était aguerri, talentueux. Nous pouvions avoir des ambitions tout en gardant les pieds sur terre », confie le coentraîneur, Éric Duclos.

Lors de la phase qualificative, le parcours a été à la hauteur de toutes les espérances. L’équipe chère au trio Ribère, Valerio, Duclos a dominé de la tête et des épaules tous ses rivaux. Reste que lors du premier tour de barrages, les jeunes commingeois ont connu une grosse frayeur face aux Côteaux de l’Arrêt. « Le parcours aurait pu s’arrêter lors du premier tour éliminatoire. Nous nous imposons (15-8, N.D.L.R.) dans la difficulté. Cette victoire acquise dans la douleur nous a permis de nous remettre en question. Que ce soit au sein de l’encadrement, des joueurs, nous avons tous changé notre fusil d’épaule. » Après avoir frisé la correctionnelle, les jeunes commingeois ont brillamment retenu la leçon. La suite, c’est une série de six victoires consécutives. Pour l’année prochaine, une nouvelle aventure attend les Portes du Comminges. Ils vont relever le défi au sein de la compétition Balandrade.

Le groupe

Dinnat, Ramos, Chang Man Sao, Bergés, Portet, Dangla, Loze, Soula, Maury, Bourdeil, Riquoir, Rouaix, Weishaup, Imbart, Duffour, Descouens, Marcel, Pons, Cortiade, Sicart, Lavocat, Bidot, Gardelle, Couzinié, Bertini, Barthe.

Le parcours

Phase régulière : premier de sa poule Grand-Sud, invaincu (14 matchs, 14 victoires), demi-finaliste Midi-Pyrénées, battu par Gaillac. Barrage d’accès au championnat de France : Portes du Comminges - Côteaux de l’Arrêt (15 -8).

Phase finale : 32e de finale Portes du Comminges - Larressore Arcangues (39-0).16e de finale : Portes du Comminges - Lormont Hauts de Garonne (53-0). 8e de finale : Les Portes du Comminges - Olonzac-Minervois (30-7). Quart de finale : Portes du Comminges - Oval Drôme (45 -8).

Finale : Portes du Comminges - Meaux (18 -10).

 

 

Didier Navarre
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?