Cognac - Saint-Jean-d'Angély, un mariage prometteur

  • Cognac - Saint-Jean-d'Angély, un mariage prometteur
    Cognac - Saint-Jean-d'Angély, un mariage prometteur
Publié le , mis à jour

Un nouveau club a vu le jour, qui maintient en vie la base des deux entités. Il constitue l’UCS. Les espérances suivent.

Observant le phénomène de l’extérieur des deux Charentes, dont l’une maritime, il fallait une bonne dose d’imagination pour croire possible le mariage de Cognac avec Saint-Jean-d’Angély. Ou bien fallait-il savoir que, depuis deux ans, les présidents Lilian Tessendier (USC) et Christophe Lacombe (RACA), s’entretenaient de ce sujet et posaient discrètement les jalons. Dans ce cas, la pression d’une volonté politique ne s’est jamais exercée, les fondateurs sont partis du constat des points forts et des faiblesses de leurs situations respectives. Pour mener à bien cette opération novatrice, le concours du service juridique de la FFR a été nécessaire car il s’agissait d’associer les catégories moins de 16, moins de 18, moins de 23 ans et seniors de deux clubs de Fédérale 1 tout en conservant l’existence de l’USC et du Raca au niveau des écoles de rugby. C’est ainsi que vient de voir le jour l’Union Cognac-Saint-Jean-d’Angély (UCS) de couleur rouge et bleu. Sur le plan fonctionnel, les matchs se dérouleront en alternance à Cognac et Saint-Jean. Les seniors s’entraîneront à Cognac, les moins de 23 ans à 30 km de là sur les terrains du Raca. Au sommet de la pyramide, Lilian Tessendier veillera notamment à la bonne santé des finances quand Christophe Lacombe sera en charge du sportif. À ce titre, il a conservé un coach de chaque club, Christophe Hamacek et Nicolas Cabannes. Ils seront soutenus par un manager bénévole, Philippe Puissant un ex cognaçais. En termes d’effectif, les « meilleurs » des deux équipes, chacune qualifiée pour les phases finales 2017, ont été conservés et 5 éléments ciblés se sont ajoutés.

 

Viser la poule d’accession

Vous comprendrez que l’UCS, forte d’un budget de près de 2millions d’euros n’a pas été créée pour flemmarder sur les chemins de la Fédérale 1. Les arguments exposés par Christophe Lacombe en disent long sur les espérances qu’elle suscite : « En mariant deux clubs en bonne santé nous réalisons une démarche de fond. Les deux clubs sont sur le même territoire économique et rural de la Saintonge viticole. Il était difficile d’assurer chacun sa formation, cela a été le point de départ de notre analyse. Nos deux communautés de communes se touchent et représentent près de 400 000 habitants. Plutôt qu’un club de village il vaut mieux être un club important pour peser dans la Nouvelle Aquitaine. » L’UCS va se doter d’un centre de perfectionnement qui sera une première étape vers un centre de formation ouvert dès la saison prochaine. L’embauche d’un responsable de la formation marque la volonté du club de proposer aux jeunes joueurs un cursus diplômant. « Un vrai métier, selon Tessendier et Lacombe, dans les filières des métiers du Cognac, et du Bio à Saint-Jean d’Angély. » Dégager les moyens d’une politique de formation efficace serait, selon les présidents : « L’axe central du projet. » Pour autant, il n’est pas question de négliger l’alimentation en « carburant « de la nouvelle locomotive rouge et bleu » : « Notre budget va correspondre à celui d’une équipe capable de figurer en poule d’accession. Nous nous accordons une saison pour respecter tous les critères. » Les guides de l’Union charentaise n’en font pas mystère, ils souhaitent fêter le jour de l’an 2022 en… Pro D2. Sûrs de leurs atouts, engagés à effacer leurs faiblesses, ils se fixent une échéance de cinq ans pour se construire. Assurément, le challenge sera particulièrement observé.

 

Digest

Date de création : 2017

Nombre de licenciés : 200

Plus haut niveau atteint : Fédérale 1

Budget : 1,8 million d’euros

En 2016-2017 : les deux clubs en Fédérale 1, sont éliminés en huitièmes

 

Par Gérard Piffeteau

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?