Le conte de fée de La Couronne

  • Le conte de fée de La Couronne
    Le conte de fée de La Couronne
Publié le

Sébastien Lassaigne et Jérôme Di Tommaso sont fraîchement arrivés au club de la Couronne au début de la saison en tant qu’entraîneurs. Et autant dire que cette saison a dépassé toutes leurs espérances.

Le club charentais de la Couronne a fait une saison aussi tonitruante que son club voisin ruffécois. Avec deux nouveaux entraîneurs aux commandes pour débuter la saison, les Charentais du Coc ont su très vite s’adapter au projet du nouveau binôme qui souhaitait initialement ne faire aucune différence entre les joueurs. « Au départ, avec Jérôme, lorsque l’on est arrivés au club, nous avons décidé de ne faire aucune différence entre l’équipe A et l’équipe B et c’est certainement cela qui a fait notre force », déclarait Sébastien Lassaigne, un des entraîneurs. Une force qui a été cependant mise à l’épreuve lors de la finale régionale à Aigrefeuille au mois d’avril. Les joueurs de La Couronne ont dû faire face à une équipe de Rochefort bien trop forte pour eux ce jour-là et n’ont pas réussi à décrocher leur bouclier. Pourtant, comme le disait Sébastien Lassaigne : « Cette finale n’était pas une finalité à notre projet. »

 Première montée historique en Fédérale 3

 « Avec Jérôme, nous avions dit aux joueurs qu’après cette finale de belles choses se produiront. » Et en effet, le Coc a poursuivi son aventure jusqu’en quart de finale des championnats de France Honneur et a réussi à décrocher son ticket pour la première fois de son histoire pour la Fédérale 3. Non sans humour, Sébastien Lassaigne est revenu sur l’ambiance qui a régné au sein du groupe pendant les championnats de France : « Il y a eu de supers moments. À titre d’exemple, on joue notre premier match à la Flèche et, pour marquer le coup de notre victoire, nous avons été au zoo de la Flèche. Pour notre déplacement à Saint-Pierre-des-Corps, nous avons fait la fête dans le train… Tous ces moments de joie sont indescriptibles aujourd’hui, mais nous ont permis de rester solidaires dans n’importe quelle situation. » Il faut dire que le club charentais a reçu un soutien de taille, avec la venue lors des dernières semaines de Fabrice Landreau. Entraîneur du RC toulonnais dès la saison prochaine, l’ancien entraîneur grenoblois a tenu à venir encourager et entraîner les joueurs couronnais. Aujourd’hui, en atteignant pour la première fois de son histoire le niveau de la Fédérale 3, La Couronne est à la recherche de soutien et de sponsors pour pouvoir encore accomplir de belles choses. Si les joueurs sont en vacances, les dirigeants et tous les acteurs majeurs du club de Charente continuent leur travail pour faire perdurer La Couronne au niveau supérieur. Une saison formidable, extraordinaire, magique… qu’importent les mots, les faits sont là. Comme le rappelait Sébastien : « L’objectif était la montée dans les deux ans… elle est arrivée dès la première année et ça c’est une belle histoire. » Une histoire qui continue de s’écrire progressivement, avec la reprise des entraînements le 16 août.

Par Jessica Fiscal

 

Historique

Date de création : 1972

Nombre de licenciés : 320

Palmarès : champion régional Troisième Série (1998) ; champion régional Première Série (2001) ; champion régional Promotion Honneur (2003) ; champion régional Promotion Honneur (2004)

Budget : 35 000 €

En 2016-2017 : finaliste Honneur (perdu face à Rochefort), quart de finale des championnats de France

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?