Michel Macurdy (Narbonne) : « Finir dans la première partie du tableau »

  • Michel Macurdy (Narbonne) : « Finir dans la première partie du tableau »
    Michel Macurdy (Narbonne) : « Finir dans la première partie du tableau »
Publié le , mis à jour

Après plusieurs saisons difficiles, le RCNM aborde cette nouvelle aventure avec davantage de confiance.

L’an passé, Narbonne a connu une saison très délicate, est-ce que cela a modifié la façon de préparer celle qui arrive ?

Un peu oui. Disons que nous avons vraiment voulu renforcer l’aspect organisationnel autour du sportif. Déjà, contrairement à la saison précédente, le staff en place va démarrer la saison et la différence est considérable car nous avons tout le temps pour bien préparer le championnat.

Cela fait trois saisons que Narbonne termine au-delà de la dixième place. Cette année, l’effectif a été grandement remanié avec 21 arrivées et 23 départs, est-ce que le but était de faire table rase et repartir de zéro ?

Repartir de zéro non par ce qu’une bonne partie de l’effectif est restée parmi nous quand même. Mais effectivement nous connaissons un vrai roulement, un roulement voulu. Nous voulions vraiment apporter du sang neuf à un groupe qui commençait à s’essouffler.

Sur quoi avez-vous axé le recrutement ?

Nous avons établi un recrutement ciblé par rapport aux carences que nous avons connues l’an dernier. Le but était de construire un effectif plus performant en y ajoutant de la densité physique. Après, nous avions un groupe relativement jeune donc il fallait aussi apporter de l’expérience avec des joueurs confirmés comme Hosea Gear ou Medhi Boundjema, mais également avec des joueurs revanchards comme Léo Griffoul et Clément Esteriola.

Dans quel état d’esprit abordez-vous la saison prochaine ?

De façon humble. Nous savons pertinemment que nous n’allons pas reconstruire une équipe en un mois mais nous travaillons dur pour y parvenir le plus rapidement possible.

Ce stage de présaison est-il un moyen pour accélérer la reconstruction de cette équipe ?

Oui absolument. Ce stage est une façon de créer du liant dans le groupe, les joueurs se découvrent autrement, cela renforce la cohésion donc ça ne peut être que positif. Et puis cela faisait quatre ans que le RCNM n’avait pas fait de stage de présaison comme celui-ci. Cette année, c’était une volonté du staff et c’est une réussite par ce que les joueurs étaient ravis lorsque nous leur avons annoncé.

Avez-vous fixé un objectif aux joueurs pour la saison à venir ?

C’est toujours difficile d’annoncer un objectif avant même la fin de la préparation. Disons que nous allons nous attacher à bien démarrer la saison dans un premier temps et que si possible, nous reverrons les ambitions à la hausse en cours de saison mais le but sera de finir dans la première partie de tableau.

Propos recueillis par Tom MONACI

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?