Tyrosse champion en toute logique

  • Tyrosse champion en toute logique
    Tyrosse champion en toute logique
Publié le , mis à jour

Les « Cadets Côte Sud Landes », Tyrosse, Soustons, Capbreton-Hossegor et Saint-Jean-de-Marsacq, ont uni leurs efforts pour aller à la conquête d’un deuxième titre en quatre ans.

Tyrosse garde ses vertus. Le collectif. Toujours. La jeunesse, le vivier, le terreau. Tyrosse continue à cultiver son jardin. Dernière récolte qui en connaîtra certainement d’autres, le titre chez les cadets qui était d’emblée, en ouverture de la saison dans les têtes de tous les jeunes. Et pourtant… « On ne savait pas du tout où nous allions, se remémore Frédéric Mendez. Pendant la phase de poule, on n’avait pas pu se jauger. Il n’y avait qu’une seule équipe avec laquelle nous étions en concurrence, Saint-Médard-en-Jalles avec qui nous avions fait match nul les deux fois. Mais le groupe a mûri doucement et le déclic s’est produit en huitième de finale. » Et l’entraîneur des avants de continuer sur les capacités de sa formation. Formation bien dans la tradition de ce club mythique. « Nous avions un ensemble homogène, sans individualité. Un vrai beau collectif. Moins physique que tous nos adversaires. Mais un groupe serein qui a cru en ses capacités depuis le début. » Même s’ils n’avaient pas pleinement conscience de leurs forces, les petits Landais ont mis tous les atouts de leur côté. Les six semaines de latence entre les matchs de poule et les phases finales ont été optimisées pour organiser un stage de cohésion qui s’ajoutait à une assiduité exemplaire aux entraînements. Au bout la récompense.

Conserver le vivier

Alors, après un titre dans la même catégorie en 2013, les jeunes landais récidivent. Loin d’être un hasard. Il faut chercher ce trophée aussi dans l’organisation du club. À une époque où les forces se dispersent, les dirigeants de Tyrosse et des clubs voisins, Soustons, Capbreton-Hossegor et Saint-Jean-de-Marsacq, ont uni leurs destinées. Depuis une dizaine d’années, ils font converger leurs potentiels, créent une synergie. Ce titre est l’aboutissement d’un travail pensé pour conserver le vivier si souvent visité par les gros clubs alentour. « Au lieu de pester, on s’est mis au travail, témoigne Adel Fellah, responsable du centre d’entraînement labellisé. Notre objectif est de faire monter les jeunes au plus vite en haut de la pyramide. Parmi ces cadets champions de France, une dizaine va intégrer le centre. On les accompagnera pour en faire les joueurs de demain. » Et même mieux, Tyrosse va innover en créant une passerelle avec un club pro, certainement de Top 14, en y envoyant ses meilleurs jeunes. Pour avoir la totale maîtrise de sa formation. De son travail.

écrit par Edmond Lataillade

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?