Le Racing 92 au stade de la révolution

  • Le Racing 92 au stade de la révolution
    Le Racing 92 au stade de la révolution
Publié le , mis à jour

Après une saison marquée par de nombreuses affaires extra-sportives, le Racing 92 s’apprête à vivre un moment historique. En entrant dans la U Arena à l’automne prochain, le club des hauts-de-seine devrait prendre une nouvelle dimension.

«C’est la page la plus importante de l’histoire du club que nous allons tourner. Peut-être même plus importante que le titre de champion de France en 2016. » Jacky Lorenzetti est intarissable dès lors qu’il s’agit d’évoquer la U Arena. Cette enceinte ultramoderne qui sera inaugurée le 19 octobre prochain par un concert des Rolling Stones, c’est son bébé. Un combat long de neuf années qui va enfin voir le jour. « L’aventure a été difficile, mais ça la rend encore plus belle, souffle le président du Racing 92. Neuf années de galères, de joies, de misères. On a vaincu 23 recours pour obtenir le permis de construire, des avatars sur le chantier, des entreprises qui ont fait faillite. Ça a été beaucoup de souffrances mais la joie et l’excitation sont à la hauteur de toutes ces difficultés. » Et d’ajouter : « Avec l’entrée dans la « U Arena», nous parvenons à l’aboutissement d’une stratégie économique et sportive. Jamais je ne serais venu dans le rugby s’il n’y avait pas eu cette perspective. » Et pour cause. Sur le plan économique, il est acquis que le club des Hauts-de-Seine franchit encore un palier supplémentaire. Lorenzetti abonde : « Je suis dans une économie réelle, vertueuse dans laquelle je ne touche pas six à huit millions de subsides de la mairie, du département ou de la région. Et avec l’Arena, le club sera peut-être indépendant de moi à partir de l’année prochaine. »

Lorenzetti « On va révolutionner le sport »

Sur le plan sportif, ce changement d’adresse est aussi une aubaine. Ou comment mieux oublier les affres de la saison dernière. Une saison marquée par une accumulation d’affaires extra-sportives qui n’a, toutefois, pas empêché les Racingmen de figurer dans le dernier carré du Top 14. Il n’empêche : « C’est la pire saison de toute ma carrière, confesse le capitaine Dimitri Szarzewski. On a vraiment envie de passer à autre chose. » « Sportivement, cette demi-finale a sauvé notre année, souligne toutefois Lorenzetti, mais c’est loin de nos ambitions. » Les ambitions, justement parlons-en. « Quand on porte les couleurs du Racing, c’est pour gagner, affirme encore Szarzewski. Peut-être encore plus cette saison avec l’inauguration de la « U Arena ». En jouant dans cette enceinte, on va entrer dans une nouvelle dimension. Et surtout, je sens l’équipe très impatiente de pouvoir y jouer et revancharde par rapport à la saison dernière. » Seulement, le droit à l’erreur sera mince, presque famélique. L’obligation de résultats, déjà forte en temps normal, ne risque-t-elle pas de peser ? La question s’impose. Lorenzetti jure le contraire. « Je ressens plutôt de l’impatience et de la joie chez les joueurs. Sans cesse, il me questionne sur la date du premier match, sur des détails techniques, sur l’écran géant… Je suis sûr que l’Arena va les rendre plus forts. » En mode rugby, Laurent Travers et Laurent Labit ont toutefois demandé à réduire la taille de l’écran géant. La « U Arena » abritera le plus grand écran du monde (2 400 m2), pour projeter les images en direct. Lorenzetti, en parfait VRP, détaille : « L’écran sera diminué à 800m2 les jours de match car même si le rugby est un sport d’humbles il y a quand même quelques ego. Certains seraient capables de se regarder sur l’écran plutôt que de jouer. » Le patron du Racing 92, qui ne manque pas d’humour, est inexhaustible et poursuit : « On sera en mesure d’afficher en direct sur cet écran le battement cardiaque de tel ou tel joueur et on est en passe de développer plein de choses extraordinaires à destination des spectateurs. Parce que j’insiste : la « U Arena » n’est pas un stade, c’est une salle où le rugby sera un spectacle. » Et d’affirmer haut et fort : « On va révolutionner le sport. » Certes, mais pour cela, il est préférable de gagner…

Arnaud Beurdeley
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?