• Crusaders - Chiefs : Les duels à suivre
    Crusaders - Chiefs : Les duels à suivre
Publié le / Modifié le
Compétitions

Crusaders - Chiefs : Les duels à suivre

La demi-finale 100 % néo-zélandaise entre Crusaders et Chiefs s'annonce des plus passionnantes. Pour l'occasion, Midi Olympique vous propose deux duels dans le match.

Codie Taylor (Talonneur des Crusaders) Vs Nathan Harris (Talonneur des Chiefs)

Tous deux se sont construits puis élevés jusqu’en équipe nationale avec en ligne de mire le parcours du modèle du poste : Keven Mealamu et son ahurissante longévité. Au total, quatre Mondiaux pour deux sacres, en 2011 sur sa terre natale et en 2015, en Angleterre alors qu’il entamait de moitié sa 36eannée, cela laisse rêveur. Aujourd’hui, les classes de Codie Taylor et Nathan Harris sont faites et l’un et l’autre revêtent le maillot frappé de la fougère, signe que les espoirs misés sur eux n’étaient pas hasardeux. Bien que derrière l’indéboulonnable Dane Coles au talonnage, les deux « futurs » du poste ont pu gratter du temps de jeu cette année après que ce dernier ait été écarté des terrains par de trop nombreuses commotions cérébrales.

Ce samedi, les deux joueurs troqueront la tunique des All Blacks pour celle de leur province respective et plus question de se faire de cadeaux. Nathan Harris, redoutable lanceur en touche mais également coureur et finisseur malgré ses 106 kg, aura à cœur de mener les Chiefs à la victoire et de retrouver sa place dans la massive première ligne de la franchise de Waikato. Depuis 2014, le joueur de 25 ans enchaîne les blessures et peine à bousculer la hiérarchie en sélection malgré un potentiel considérable. En face de lui, le natif de Tauranga croisera la route l’expérimenté Codie Taylor et aura fort à faire pour se faire remarquer. À 27ans, Taylor, second dans la hiérarchie néo-zélandaise, indispensable avec les Crusaders, dispose d’un profil assez similaire, en plus d’avoir une excellente tenue en mêlée grâce à sa densité (1,83m, 111 kg). Capables de passes impossibles et de débordements dignes de trois-quarts, il y a fort à parier que ces deux talonneurs s’affronteront davantage dans un registre technique que physique.

Par Tom MONACI

 

Seta Tamanivalu (Ailier des Crusaders) Vs James Lowe (Ailier des Chiefs)

Par Simon VALZER Le choc néo-zélandais va mettre aux prises deux des plus redoutables chasseurs d’essais du Super Rugby : Seta Tamanivalu et James Lowe. Les deux ailiers, qui ont fêté tout récemment leur vingt-cinquième anniversaire, affolent les tableaux de statistiques par leur ratio titularisations/essais. Le Fidjien des Crusaders compte sept réalisations pour treize titularisations. Son rival des Chiefs fait encore mieux, avec onze essais en quatorze titularisations. Des chiffres proprement impressionnants, qui classent les deux hommes dans le top 5 des meilleurs marqueurs du Super Rugby. Plus souvent placé sur le côté ouvert de l’attaque des Crusaders, Tamanivalu est un redoutable finisseur : il aime les duels, qu’il remporte en force grâce à sa dimension physique (1,89m ; 106 kg) ou en finesse grâce à ses appuis déroutants.

Lowe, lui, préfère évoluer dans le trafic. Systématiquement placé dans le côté fermé par son manager Dave Rennie, l’ailier des Chiefs adore se proposer dans le dos de son ouvreur Aaron Cruden avec qui il s’entend à merveille. Les amateurs de Super Rugby se souviennent sans doute de cet essai magique de Lowe face aux Blues au Waikato Stadium. Malgré l’intense pressing défensif des Blues, Cruden était parvenu à servir son ailier à l’intérieur par une claquette magnifique d’une seule main. L’entente entre les deux hommes pourrait d’ailleurs être déterminante dans ce match qui s’annonce plus indécis que jamais, d’autant que chacun pourrait disputer son dernier match avec les Chiefs. En effet, Aaron Cruden rejoindra Montpellier, tandis que Lowe s’exilera en Irlande, au Leinster, où il aura l’ambition de jouer pour le XV du Trèfle dès qu’il comptera trois ans de résidence.

Par Simon VALZER

midi olympique
Réagir