Eric Champ « Les troisièmes lignes ne se complètent plus »

  • Eric Champ « Les troisièmes lignes ne se complètent plus »
    Eric Champ « Les troisièmes lignes ne se complètent plus »
Publié le , mis à jour

L’ancien flanker du RCT et des Bleus Eric Champ nous livre son analyse sur notre classement et porte un regard admiratif sur certaines jeunes pousses.

Que pensez-vous de notre lauréat Kévin Gourdon ?

Il a fait une grosse saison donc sa place sur le podium est largement méritée. C’est un joueur atypique pour le jeu d’aujourd’hui car il manque de puissance. Il sait parfaitement faire le lien entre les 3/4  et les avants lorsqu’un ailier ou un centre perce il est précieux pour assurer la continuité du jeu. La seule question que je me pose à son propos c’est si son manque de puissance va lui permettre de rivaliser lors des grands rendez-vous. On l’a vu en difficulté contre le RCT en demi-finales et contre l’Afrique du Sud.

Le désormais ex-Toulonnais Liam Gill est deuxième du classement, selon vous les travailleurs de l’ombre comme lui sont-ils assez représentés ?

Ce n’est pas qu’un travailleur de l’ombre. Liam Gill est un excellent joueur de ballon aussi à l’aise dans le jeu que dans le travail obscur comme les phases de récupération au sol. C’est une énorme perte pour le RCT et il faut saluer le flair de Pierre Mignoni pour ce recrutement. C’est une excellente chose de ne pas avoir laissé ce joueur sur le marché. Parmi les Français présents dans ce classement on retrouve Yannick Nyanga (4e) ; Damien Chouly (3e) ou encore Thierry Dusautoir.

Où en est la relève selon vous ?

Damien Chouly est un joueur reconnu et que j’aime bien. Je tiens à le féliciter pour son Brennus mais sans vouloir lui faire injure j’aurais mis les jeunes à l’honneur, au moins à égalité avec Damien Chouly. Je ne reviendrais pas sur Thierry Dusautoir car beaucoup de choses ont déjà été dites et écrites. C’est un immense joueur mais il a eu du mal à surnager dans une équipe aux abois.

Anthony Jelonch est septième de notre classement, juste derrière Steffon Armitage, qu’est-ce que cela vous inspire ?

Ce joueur m‘a tapé dans l’œil lors du barrage Toulon - Castres. J’ai trouvé qu’il avait un abattage monstrueux. Très bon sauteur, puissant, bon en mêlée et bon défenseur. Être juste derrière un monstre comme Armitage à 21 ans c’est bon signe.

Sekou Macalou du Stade français, le Toulousain François Cros sont des espoirs du poste, pensez-vous qu’ils puissent rivaliser au plus haut niveau ?

Pour François Cros, je ne me mouillerais pas. Comme Thierry Dusautoir il n’a pas pu s’exprimer dans une équipe aussi moyenne que le Stade toulousain de l’an dernier. J’aime bien Sekou Macalou, c’est un joueur complet.

Comment a évolué ce poste ?

On ne parle plus du tout même sport qu’à l’époque où je jouais. Les règles ont évolué et le sport est aujourd’hui professionnel. On demande aux mecs d’être soit plaqueurs-gratteurs soit coureurs mais rares sont ceux qui savent faire les deux. Les joueurs de troisième ligne ne se complètent plus, ce sont des ensembles d’individualités.

Quel regard portez-vous sur l’évolution de votre sport ?

Je note une évolution positive à peu près tous les 10 ans. Ce sport n’est plus qu’une question de puissance. Le meilleur exemple c’est la dernière tournée des Bleus en Afrique du Sud : les Springboks ont arrêté de foncer dans le tas sans réfléchir mais ils n’ont pas oublié la notion de combat. C’est un exemple que devrait suivre le XV de France. Arrêtons la musculation intensive pour avoir des mecs de 125 kg car ils deviennent incapables de se déplacer. à force d’avoir des joueurs de plus en plus lourds, on a des impacts de plus en plus dangereux pour la santé. à mon avis la santé ce sera le prochain gros défi du rugby professionnel.

Si vous deviez aligner une troisième ligne type en bleu, qui choisiriez-vous ?

J’alignerais Charles Ollivon en 8, Anthony Jelonch et Fabien Sanconnie en troisième ligne aile. 

Propos recueillis par Hugo Dervissoglou

 

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?