Mahamadou Diaby: « Je suis un joueur de combat »

  • Mahamadou Diaby: « Je suis un joueur de combat »
    Mahamadou Diaby: « Je suis un joueur de combat »
Publié le

En provenance de Grenoble, il a suivi depuis la reprise la préparation de l'UBB. Le compétiteur est déjà lancé à pleine allure.

Les épreuves militaires que vous avez vécues en stage sont-elles transposables au rugby ?

Oui parce qu’au rugby les matchs et les périodes ne se ressemblent pas. Il y a des temps forts, des moments ou tout va bien, mais il y a aussi des moments compliqués, des équipes plus difficiles que d’autres à jouer et c’est dans ces moments là que nous devons retrouver la solidarité d’une équipe. Si on ne l’a pas dans ce genre d’activités, il est très difficile de l’avoir sur un terrain. Donc c’est très bien de commencer par là et je suis sûr que ça va nous servir tout au long de l’année.

Personnellement vous serez attendu dans le registre du combat, cela vous convient-il ?

Oui, très bien. C’est ce que j’aime. Je pense avoir toujours été reconnu pour ça. Je suis un troisième ligne de combat qui aime le plaquage, et même en attaque j’ai un registre un peu plus combatif. Ça fait partie de mon caractère, c’est tout moi, et c’est aussi pour cela que j’ai été recruté par l’UBB.

Vous êtes présent depuis la reprise, quels enseignements tirez-vous de votre préparation ?

Ca a été une préparation exigeante, mais très intelligente aussi dans le sens où tout a été fait pour conduire le groupe vers la performance. Je pense que par rapport aux premières semaines le groupe a progressé sur l’aspect physique mais aussi sur le rugby et sur les nouvelles choses que nous voulons mettre en place. Il reste encore énormément de boulot, rien n’est jamais acquis, mais on va tirer beaucoup de confiance de la préparation que nous sommes en train de faire. De toute façon la confiance ne vient que par le travail.

L’intégration d’un nouveau staff, de nouveaux joueurs et de nombreux jeunes peut-elle retarder la mise en cohésion ?

Non pas forcément. J’ai vécu mon intégration d’une bonne manière et je pense que ça a été le cas pour les jeunes joueurs. C’est un club dans lequel les joueurs sont simples, faciles à aborder, donc l’intégration se fait rapidement. Il n’y a pas de retard dans ce domaine parce que tout le monde a tiré dans le même sens depuis le début.

Rugbystiquement, l’UBB a-t-elle déjà des acquis ?

L’UBB est une équipe  qui rugbystiquement régale notre championnat depuis plusieurs années, elle a des acquis mais chaque équipe a une marge de progression et c’est vers cet objectif que le club essaye de tendre depuis a reprise. Je laisserai aux gens le soin d’en juger par ce qu’ils verront sur le terrain et je ne veux pas non plus tout dévoiler,  mais les coachs ont emmené leur touche personnelle et je pense que l’UBB restera toujours l’UBB.

Que vous inspire cette jeunesse autour de vous ?

Je suis très fier de jouer auprès de joueurs de cette qualité même s’ils sont plus jeunes que moi. Ce sont des joueurs de talent, j’ai beaucoup de choses à apprendre d’eux et si je peux leur transmettre quoi que ce soit de mes valeurs ce sera mon plus grand plaisir. C’est très bon d’avoir de jeunes joueurs, ça emmène une émulation, un peu de fraicheur et d’insouciance, ce n’est que du positif. 

Propos recueillis par Gérard PIFFETEAU 

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?