Bordeaux-Bègles : Vivre ou survivre

  • Bordeaux-Bègles : Vivre ou survivre
    Bordeaux-Bègles : Vivre ou survivre
Publié le , mis à jour

Le Top 14 s'ouvre dans très exactement treize jours. C'est le moment ou jamais de faire un tour d'horizon des différents clubs... Jour après jour, voici pourquoi cette édition 2017/2018 du Top 14 promet du spectacle, et pourquoi il faudra absolument être au rendez-vous... 

A la sortie d'une saison décevante l'UBB a décidé d'appuyer sur le bouton reset pour repartir sur un nouveau programme. Exit l'emblématique capitaine Louis-Benoit Madaule parti renflouer le Stade Toulousain, terminé également le trio d'entraîneurs Brunel / Ntamack / Ibanez. Seul le premier a été reconduit dans ses fonctions. Il sera accompagné de Jeremy Davidson, venu d'Aurillac, et de Rory Teague venu du XV de la rose. Des changements qui doivent mettre un sérieux électro-choc à une équipe qui a terminé à une piteuse onzième place, coincée entre le LOU et Toulouse après avoir manqué de 4 points les phases finales en 2015-2016.

Pour repartir de l'avant Laurent Marti a misé sur la jeunesse. Onze joueurs ont moins de 20 ans dont une dizaine sont internationaux -20 avec les petits bleus. Une stratégie à moyen voire à long-terme qui devrait permettre à l'UBB de rebondir avant même d'avoir touché le fond . En l’absence de recrutements majeur pour palier au départ d'Adam Ashley Cooper notamment ce sont les jeunes qui auront les clés du camion pour quelques saisons. Des jeunes qui ont pu montrer l'étendue de leur talent à l'occasion du match amical contre Biarritz. L'ouvreur Matthieu Jallibert (18 ans) et le demi-de-mêlée Jules Gimbert ont tout deux inscrit un essai lors de ce succès 40-21 . Le centre Pablo Uberti avait également livrée une prestation très remarquée.

Cette saison l'UBB fait partie de ces équipes qui entament théoriquement une année de transition. Avec un effectif quasiment inchangé le temps d'adaptation devrait être minime et l’absence de pression liée aux résultats pourrait s'avérer bénéfique pour ce groupe revanchard. Bref la route est longue pour que l'UBB redevienne compétitive mais le matériel est là. Laisser progresser les jeunes aux contacts des cadres rompus aux joutes du top 14 ne peut qu'être bénéfique.

  

Le joueur à suivre : Mahamadou Diaby 

Débarqué de Grenoble le troisième ligne de 26 ans aura la lourde tâche de faire oublier, au moins, dans le jeu Louis-Benoït Madaule. Il aura fort à faire pour se faire une place dans l'attelage du pack de l'UBB. Le néo-zélandais Hugh Chalmers va entamer sa neuvième saison en Gironde, son compatriote, ex baby-black, Luke Braid sa troisième tandis que l'australien Leroy Houston revient en Gironde six ans après. A cela s'ajoute la présence de l'international tricolore Loann Goujon, de Marco Tauleigne ou encore de Alexandre Roumat. Il se démarque de ses partenaires par sa capacité de perforation, sa capacité à porter le ballon dans la défense et son impact. Pour les observateurs il s'agit d'un bourreau de travail au physique friable. Blessé, il n'a joué que 7 rencontres de top 14 l'an dernier, dont 3 titularisations, et 1 match de coupe d'Europe débuté sur le banc.

A la relance

La concurrence sera rude et les places vont valoir cher mais ce combat ne fait absolument pas peur à Mahamadou Diaby, combattant dans l'âme. Le joueur se présente lui-même comme quelqu'un de rugueux, à la recherche de la confrontation physique. Une envie qui a permis à ce colosse d'1,92 m pour 101 kg de percer sur le tard. Il n'a débuté sa carrière au haut-niveau que sur le tard. Il a tout juste 23 ans lors du début de la saison 2013-2014 qu'il dispute sous les couleurs d'Oyonnax. Son équipe termine douzième et il prend la direction de Grenoble où il participe impuissant à la saison infernale des isérois. 

A la découverte de Cyril Cazeaux (Seconde ligne de 23 ans, 2 sélections avec les U20)

 

Si vous étiez une voiture : un land-rover

 

Si vous étiez une musique : une chanson des années 80

 

Si vous étiez un plat : des pâtes carbonara

 

Si vous étiez un livre : Dragon Ball Z

 

Si vous étiez un lieu : Saint-Paul-lès-Dax

 

Si vous étiez une citation / proverbe / punchline : le travail porte toujours ses fruits

 

Si vous étiez une boisson : une bière

 

Si vous étiez un geste technique : chistera

 

Si vous étiez un animal : un bouledogue français

 

Par Hugo Dervissoglou

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?