Brive la gaillarde !

  • Brive la gaillarde !
    Brive la gaillarde !
Publié le , mis à jour

Le Top 14 s'ouvre dans très exactement douze jours. C'est le moment ou jamais de faire un tour d'horizon des différents clubs... Jour après jour, voici pourquoi cette édition 2017/2018 du Top 14 promet du spectacle, et pourquoi il faudra absolument être au rendez-vous...

Pourquoi suivre Brive ?

C'est peu dire que le CA Brive est toujours au rendez-vous. Conquête, solidarité, engagement de chaque instant sont, en effet, les maîtres-mots pour cet historique du championnat de France de rugby. Pas toujours très flamboyant mais ô combien efficace. En atteste la relative aisance avec laquelle le club s'est maintenu la saison dernière : les coujous brivistes ont terminé à la huitième place du Top 14 avec 58 points au compteur, soit 20 points d'avance sur Grenoble le premier relégué.

Pour autant, la marge que possède le club avant chaque début de saison est tout de même assez mince. Loin de parler de titre comme les grosses armadas du Top 14, le Brive parle maintien chaque début de saison : il lui faut donc faire le plein à domicile chaque saison, et c'est souvent ce qui est chose faite. Pour rappel, le CAB a remporté 13 victoires en 26 journées la saison dernière, soit le même nombre de victoires que Castres, cinquième du championnat. Des victoires acquises pour la plupart dans son antre d'Amédée Domenech ou peu d'équipes peuvent se targuer d'y venir sereins.

Admettons que les premiers matches ne soient que des matches amicaux. Certes. Toujours est-il que les Brivistes restent sur des matches amicaux concluants dont notamment une victoire à La Rochelle, excusez du peu. Ce n'était qu'un match amical pour les uns, de préparation pour les autres, mais se déplacer à La Rochelle n'est jamais chose aisée. Résultat des comptes : une victoire 33-26 chez les Maritimes le 28 juillet dernier. Sur sa lancée, Brive a battu Aurillac la semaine suivante : score final 38-21 avec non moins de 6 essais au final.

Le(s) joueur(s) à suivre ? Julien Ledevedec et Gaëtan Germain

L'expérience est une des composantes de cet effectif, un des plus « mûres » de Top 14. Une expérience portée à l'international pour le deuxième ligne du CA Brive Julien Lededevec, fort de 11 capes en équipe de France et rarement décevant. Le second n'a, quant à lui, pas connu la gloire d'une sélection nationale. Et pourtant l'artificier aurait mérite, aux yeux de beaucoup d'observateurs, d'être ne serait-ce qu'essayé en Bleu...alors qu'aucun arrière n'a fait l'hunanimité ces dernières années.

Le premier évolue dans la fameuse cage, rendant son rôle d'autant plus prépondérant. Précieux en touche mais pas seulement, il est aussi très actif dans le jeu courant. Surtout, il a atteint l'âge de la maturité et cela se ressent sur le terrain. Véritable taulier des coujous, d'autant plus après les récentes retraites de Guillaume Ribes ou encore d'Arnaud Méla, il aura à cœur de perpétrer la tradition de la seconde ligne briviste... véritable point fort de l'équipe.

Enfin, parce que le deuxième fait preuve d'une fiabilité déconcertante au pied : comme des chiffres sont parfois plus parlants que n'importe quel mot, rappelons qu'il a atteint la bagatelle des 1425 points en Top 14, le cru 2016/2017 ayant été le plus prolifique pour lui avec 321 points d'inscrits. En 2015/2016 il avait déjà dépassé les 300 points, faisant de lui le « sérial buteur » qu'on connaît. Son gros jeu de pied permet également à son équipe de se sortir de situations bien compromettantes. Un joueur taillé sur mesure pour cette équipe qui mise avant tout sur l'efficacité.

A la découverte de Fabien Sanconnie (troisième ligne de 22 ans, international français)

Si vous étiez une voiture : un Land Rover

Si vous étiez une musique : Me gustas tu (Manu Chao)

Si vous étiez un plat : une mique au petit salé

Si vous étiez un livre : le Midol

Si vous étiez un lieu : Larche (Corrèze)

Si vous étiez une devise / une citation / une punchline : « petit à petit l'oiseau fait son nid »

Si vous étiez une boisson : un demi fraise

Si vous étiez un geste technique : une chistera

Si vous étiez un film / une série TV : Banshee

Si vous étiez un animal : un tigre

Par Johan CAILLEUX

 

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?