• La France s'envole pour Belfast
    La France s'envole pour Belfast
Publié le / Modifié le
Compétitions

La France s'envole pour Belfast

La France a parfaitement géré un match à gros enjeux face aux hôtes irlandaises. Une victoire 21-5 et une excellente impression qui vont permettre aux bleues de rejoindre l'Angleterre dans le dernier carré à Belfast.

Il n'y a plus de doutes possibles la France est un adversaire à prendre très au sérieux. Les coéquipières de Gaëlle Mignot ont réussi à hisser leur niveau de jeu pour s'éviter une mauvaise surprise. Après la défaite assortie d'un bonus offensif des américaines contre l'Angleterre, les bleues devaient absolument accrocher au minimum un bonus défensif pour se qualifier en tant que meilleure deuxième. Dès le coup d'envoi de Caroline Drouin le public irlandais a été douché par un jeu français mêlant à la perfectionnement la puissance des avants, avec en pointe Safi N'Diaye, à la vitesse et la technique de la charnière et des ¾ . Si la pluie a commencé à s'abattre sur Dublin en toute fin de rencontre, le vent a empêché Montserrat Amédée d'ouvrir le score dès la troisième minute. C'est finalement la troisième-ligne lilloise Romane Ménager qui a planté un premier clou dans le cercueil des locales. Malgré quatre adversaires à ses trousses elle s'allonge dans l'en-but après un superbe slalom dans un espace très serrée. La nordiste inscrit son quatrième essai de la compétition. Et ce n'est que le début d'une demi-heure dantesque : Caroline Ladagnous transperce une nouvelle fois la défense sur son aile et rapproche un peu les bleues de Belfast. La pression sera encore moindre après 30' : un lancement de jeu bien assurée par Yanna Rivoalen atterri dans les mains de Safi N 'Diaye qui sert au contact sa pilier Julie Duval. Cette dernièr s'écroule devant la ligne mais Caroline Ladagnous avait suivi de près et se saisit de l'offrande.

 

Rideau pour l'Irlande

Il y aura bien une réaction d'orgueil des Irlandaises mais dominée en mêlée, même à 8 vs 7 suite au jaune de Lenaïg Corson, et en touche les Irlandaises s'en sont remises dans le jeu aux avants. Beaucoup moins rapides que les bleues la ligne offensive s'est cassé les dents sur un rideau de fer symbolisée par Marjorie Mayans a qui personne n'a échappé. L'Irlande ne ramènera que la déception à la maison malgré l'essai de Cliodhna Moloney après la sirène. Les bleues s'envolent pour Belfast et défieront l'Angleterre le 22 août à 20h45.

 

La joueuse du match :

Safi N'Diaye a été éblouissante autant en défense qu'en première mi-temps. Son intelligence de jeu a permis à Julie Duval de mettre les cannes pour finalement laisser Caroline Ladagnous marquer le premier de ses deux essais du soir. Elle a haussé son niveau de jeu pour être intraitable face aux assauts irlandais et c'est probablement à ça que l'on reconnaît les grandes joueuses.

 

 

Le fait du match :

S'il fallait en retenir ce serait l'essai de Romane Ménager. La joueuse de Lille nous a offert un superbe slalom pour laisser sur place quatre irlandaise et ouvrir le score. Elle est sortie à la 47', touchée à la jambe mais aura laissé des traces de son passage à ses adversaires.

 

 Par Hugo Dervissoglou

 

 

 

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir