Carcassonne et le piège du promu Massy

  • Carcassonne et le piège du promu Massy
    Carcassonne et le piège du promu Massy
Publié le

Carcassonne ouvre le débat à domicile contre Massy, vainqueur en fédérale 1

Enfin ça y est ! Ce soir, le bon public d’Albert-Domec va retrouver la saveur du championnat. C’est l’heure de la rentrée. Certes pendant les mois de juillet et d’août, les supporters audois ont eu une poire pour la soif puisque deux rencontres amicales ont été programmées sur leur herbe fétiche face à Soyaux-Angoulême et Montauban, deux matchs ponctués par une victoire face au premier nommé (31-7) et une défaite  (33-39) face au dernier finaliste du championnat. Cette fois, c’est plus sérieux, car l’exercice se fait sans filet et à balles réelles. Pour ce premier rendez-vous officiel, c’est le promu massicois, le dernier champion de France du troisième niveau qui vient relever le défi face aux hommes de Julien Séron. Il y a quelques années en arrière, le promu de Fédérale était une proie idéale pour les sociétaires du Pro D2. Maintenant, les choses ont bien changé. Les promus ont pris le pli. Ils sont désormais très coriaces. Rappelons que l’an dernier, Vannes et Soyaux-Angoulême avaient donné bien du fil à retordre à de nombreux représentants de du second échelon professionnel.

Carcassonne 2 - Massy 0

 Pour cela, la venue de Massy est prise particulièrement au sérieux par l’encadrement et le mentor des lignes arrières, Nicolas Nadau. « Nous lançons la saison par une rencontre à domicile et sincèrement, ce n’est pas un cadeau de commencer par Massy. L’an dernier, cette équipe a créé une belle surprise en décrochant le titre de champion de France de la poule élite. Elle s’est imposée devant des gros bras que sont Nevers, Aix-en-Provence et Bourg-en-Bresse. De plus, elle a effectué un recrutement de qualité. Physiquement, c’est une équipe qui est déjà au point. Elle a passé trente points à Vannes, mené (27-7, N.D.L.R.) à la pause lors de son dernier match amical face à Narbonne avant de s’incliner (33-29). Cette première rencontre officielle, nous la préparons avec beaucoup de respect et d’humilité. Nous sommes opposés à une formation qui possède l’étoffe du Pro D2. » Il est un domaine dans lequel l’USC a la faveur du pronostic, c’est celui des statistiques. Ce soir, ça sera la troisième confrontation officielle entre Franciliens et Audois sur la pelouse d’Albert-Domec. Les deux précédentes oppositions avaient été favorables aux Carcassonnais. En 2013, ils s’étaient largement imposés (44-23). Deux ans après, le débat fut plus équilibré (20-17). Que va réserver la troisième opposition ? « En 2012-2013, l’équipe était novice à ce stade de l’épreuve. Deux ans après, elle s’est un peu plus aguerrie. Cette année, elle a pris de la bouteille. Ce soir, nous n’avons pas la moindre pression. Peut-être que nous sommes en mesure de créer l’exploit ? » fait remarquer un dirigeant massicois. Reste que l’USC est comme un poisson dans l’eau à Albert-Domec. L’an dernier, le promu agenais, le finaliste montalbannais et le relégué albigeois avaient été les seuls visiteurs à faire un voyage fructueux en terres audoises. Ce soir, Carcassonne 2018 veut lancer sa saison par une victoire. C’est un beau défi à relever, mais certainement pas insurmontable.

par Didier Navarre

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?