Rugby Club Les Angles : un nouveau défi à réussir

  • Rugby Club Les Angles : un nouveau défi à réussir
    Rugby Club Les Angles : un nouveau défi à réussir
Publié le , mis à jour

Pour sa neuvième saison en dix ans à cet étage, le club gardois aspire à mettre le grand braquet. La fédérale 2 en tête.

Sans faire de bruit, ce sera sa neuvième saison en dix ans. La Fédérale 3, le club de l’est du Gard la connaît sur le bout des doigts. Il est, sur les bords du Rhône, un vieil habitué de ce championnat. à partir de là, le club vert et blanc est-il capable de lorgner plus haut ? Aujourd’hui, sans mettre de côté la formation, depuis toujours ADN et pierre angulaire du club, celui-ci affirme vouloir monter en puissance et connaître, à court terme, c’est-à-dire d’ici à trois saisons, l’étage du dessus. Bref, il y a la volonté de changer de braquet, de montrer encore un peu plus de rigueur, notamment à la maison où, la saison dernière, Les Angles a quand même mis par quatre fois genou à terre et de grandir tout en conservant ses valeurs de rugby. Le projet est ambitieux et excitant. « Cet objectif à trois ans est raisonnable et prudent, assure le patron du club Alain Sanciaume. Du reste, il n’y a pas d’obligation de résultat dès cette saison, c’est-à-dire aucune pression à supporter, aucune crainte à nourrir. »

Jeunesse et expérience

Pour coller à ses ambitions, Alain Sanciaume et son coordinateur technique Raymond Cavaignal sont allés chercher à l’Isle-sur-la-Sorgue l’ancien flanker de Châteaurenard et Bédarrides Jérôme Sabbia pour rejoindre comme technicien Bruno Belguiral et succéder à Philippe Bordessoules. Désormais, ces deux-là connaissent leur feuille de route.

L’intersaison a aussi permis d’étoffer la mêlée et le petit périmètre en y insufflant davantage d’expérience : Romain Barriol débarque ainsi de Bédarrides, Joris Matheron de Martigues Port-de-Bouc et Valentin Xavier de Châteaurenard. En toute logique, cela doit permettre de s’assurer un minimum de garanties. Il y a aussi ces retours au club du talonneur Raphaël Rivas et du demi de mêlée Valentin Daux. Il y a enfin la jeunesse de ses Bélascain prêts à venir s’aguerrir et à s’intégrer dans le projet de jeu. Que ce soit en mêlée avec le flanker Baptiste Foex ou dans les lignes arrière avec Baptiste Fogelgesang, Pierre Simon, Victor Cuvillier, Pascal Leydet ou Hussam Toubal.

Il reste à mettre tout cela en musique dans un championnat où Les Angles va devoir croiser la route de ses voisins Aubagne, l’Isle-sur-la-Sorgue, Cavaillon, Uzès, Monteux et Aix.

Par Olivier Gagnebien

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?