Soyaux-Angoulême maître chez lui

  • Soyaux-Angoulême maître chez lui
    Soyaux-Angoulême maître chez lui
Publié le , mis à jour

Pour leur première à domicile, les Angoumoisins ont affiché de belles choses face au promu Nevers. En s'imposant 27 à 5 avec la manière, les Charentais ont montré que cette saison encore il faudra compter avec eux. 

Le résumé

Grosse entame des Neversois qui occupaient la moitié de terrain charentaise et qui auraient concrétisé leur domination sous la forme d’un essai inscrit par Zebanga si ce dernier n’avait pas mis le pied en touche. Mais les Angoumoisins réagissaient et revenaient dans ce match en se montrant menaçants à leur tour notamment grâce à un gros travail du paquet d’avant. À tel point que sur une touche gagnée, le ballon sortait pour Ayestaran qui donnait immédiatement à Meret. Ce dernier servait Mau lancé qui aplatissait entre les perches (7-0, 22è).

Bis repetita cinq minutes plus tard avec cette fois un essai d’Ayestaran que transformait Meret (14-0, 27è). Mais sur le renvoi, Ayestaran écopait d’un carton jaune. Réduits à quatorze, les Angoumoisins cédaient sous les assauts adverses et Gibouin trouvait l’ouverture (14-5, 31è). Sauf que les Neversois commettaient beaucoup de fautes et se faisaient pénaliser. C’est d’abord Meret qui réussissait une première pénalité (17-5, 34è) avant que Ric en inscrive une seconde. 20-5 à la pause d’un match plaisant à suivre.

Les Charentais reprenaient les hostilités tambour battant. Nevers se retrouvait à quatorze définitivement après l’expulsion de Seneca. Mais paradoxalement c’est à partir de ce moment qu’ils venaient menacer la défense angoumoisine. Sauf que les Charentais, l’image de ce qu’ils faisaient la saison passée, défendaient leur ligne becs et ongles. Ils arrivaient à desserrer l’étreinte et mieux, obtenaient une pénalité à quarante mètres face aux poteaux. Mais ils jouaient la pénaltouche et gagnaient le ballon. Il volait de mains en mains pour finir dans les mains de Pilet le long de sa ligne de touche et l’ailier angoumoisin inscrivait le troisième essai de son équipe. Meret transformait. 27-5 score final d’un match sérieux où le jeu a prévalu et qui augure bien de la saison du SAXV.

Le fait du match

Le carton rouge adressé à Caneda pour un geste d’anti jeu. Il laissait ses partenaires à quatorze et les privait d’un éventuel retour. Même si ses coéquipiers ont jeté toutes leurs forces dans la bataille pour tenter de recoller au score, son absence leur aura été préjudiciable.

L’action du match

Probablement le premier essai charentais. Les partenaires de Le Guen obtenaient une pénalité à trente mètres quasiment face aux poteaux. Ils décidaient de chercher la touche. Touche qu’ils trouvèrent et gagnèrent. Le ballon parvenait à Ayestaran qui donnait immédiatement à Meret. Ce dernier donnait à Mau lancé comme une flèche et qui aplatissait entre les perches.

Les meilleurs

Au SAXV : Taelega, Meret, Lescure, Laulhé, Ayestaran, Le Guen, Sutiashvili

A Nevers : Fateali’i, Basson, Roelofse, Zebango, Genevois

Par Jean-François Chrétien

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?