Montpellier met le cap sur le jeu

  • Montpellier met le cap sur le jeu
    Montpellier met le cap sur le jeu
Publié le , mis à jour

Le Top 14 s'ouvre dans très exactement six jours. C'est le moment ou jamais de faire un tour d'horizon des différents clubs... Jour après jour, voici pourquoi cette édition 2017/2018 du Top 14 promet du spectacle, et pourquoi il faudra absolument être au rendez-vous...

Pourquoi suivre Montpellier cette saison ?

Montpellier s'éveille doucement après son ère sud-africaine sous la houlette de Jake White durant laquelle le MHR a proposé un jeu basé sur le défi physique et la défense. Avec l'arrivée de Vern Cotter les Héraultais veulent miser sur la technique et la vitesse. Le Néo-Zélandais qui avait amené Clermont à son premier Brennus n'a pas usé de la langue de bois et a prévenu dès le début de la préparation physique que l'objectif minimal de cette saison est d'atteindre les phases finales. Et attention les adversaires sont prévenus : l'objectif n'est pas que d'atteindre les demi-finales, le jeu va devoir être au rendez-vous.

Au niveau de l'effectif le retour de Louis Picamoles, annoncé en mai dernier, a été le plus commenté avec l'arrivée d'Aaron Cruden et ses 50 sélections . Le capitaine aura vraiment un rôle de leader puisqu'il est le troisième joueur le plus âgé au club. Outre quelques stars, auxquelles il faut ajouter le centre springbok Jan Serfontein, le MHR version Cotter va réellement faire confiance à sa jeunesse. Sur 39 joueurs, dix jeunes ont été intégrés au groupe pro, tous âgés de 19 à 22 ans. Les matchs amicaux ont été en demi-teinte avec une une grosse déconvenue contre le LOU 40-12 et une victoire contre les Dragons de Newport 40-15.

 

Le joueur à suivre : Aaron Cruden 

Le Néo-Zélandais a renoncé au maillot à la fougère après 50 sélections et un titre de champion du Monde. Là aussi les adversaires sont prévenus il ne vient pas faire de la figuration mais bien pour se dépasser. Attention tout de même si l'on se fie à l'effectif de Montpellier son suppléant est Thomas Darmont, né en 1998. Pas certain que le Néo-Zélandais puisse jouer tous les matchs, il est donc probable que le public de l'Altrad Stadium découvre une nouvelle tête d'autant que le jeune homme a été surclassé et champion d'Europe U18 avec la France à 16 ans ½.

 

A la découverte de Yvan Rheillac (centre du MHR, 22 ans)

1: Si vous étiez une voiture : une peugeot 208

2: Si vous étiez une chanson : Sorry de Justin Bieber

3: Si vous étiez un plat : un sushi

4: Si vous étiez un livre : La dernière des Stanfiel de Marc Lévy

5: Si vous étiez une citation : Mieux vaut en avoir trop que pas assez

6: Si vous étiez un lieu : la ville de Sète

7: Si vous étiez une boisson : Coca Cola

8: Si vous étiez un geste technique : le crochet intérieur

9: Si vous étiez un film : Limitless de Neil Burger

10: Si vous étiez un animal : un chien

 

Par Hugo Dervissoglou

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?