Dax sur la lancée des fêtes

  • Dax sur la lancée des fêtes
    Dax sur la lancée des fêtes
Publié le , mis à jour

Dax accueille des grenoblois à peine débarqués du Top 14, quelques jours après la clôture de leurs célèbres fêtes…

Pour les Dacquois, la mi-août est traditionnellement réservée à leurs fêtes. Dernière grande feria de l’année (du 11 au 15 août) avec celle de Béziers, les festivités dacquoises sonnent le glas de l’été et donnent l’opportunité aux « festayres » de revêtir une dernière fois leurs habits rouge et blanc, étrennés de Pampelune jusqu’à Bayonne… Ce long week-end est également l’occasion d’assister à un grand match amical de gala. De Brive champion d’Europe en 1997, au Stade toulousain, en passant par Cardiff, Bath, Bristol ou l’incontournable derby contre le Stade montois, le match de la mi-août est une affiche de fête, sans réel enjeu. Le calendrier de cette nouvelle saison chamboule cette habitude. La première journée de championnat a été placée le 18 août. Une fois n’est pas coutume, pour préparer ce premier choc contre Grenoble, le staff dacquois a organisé un stage à Hagetmau… en plein pendant les fêtes de Dax. Ce ne sont pas les risques de débordements festifs qui ont contraint cette retraite, mais plutôt la réquisition, par la mairie, de leur centre d’entraînement Colette-Besson pendant la feria. « Nous avons choisi de préparer ce match déjà décisif dans de bonnes conditions, nous précise Raphaël Saint-André, le nouveau manager dacquois. La tradition a quand même été respectée. Nous avons passé un petit moment convivial avant de partir en stage du 13 au 15 août. »

une rencontre solide

La préparation des Landais a plutôt été positive. « Nous avons réalisé une bonne première mi-temps contre le Stade montois (21-21 N.D.L.R.) et cinquante bonnes minutes à Biarritz (perdu 33-24). Jusqu’ici, nous étions dans le travail. Dimanche nous devrons être dans la compétition ! Notre objectif est clairement de négocier au mieux ce premier match contre une grosse cylindrée. Le rythme de ces blocs de six matchs va être terrible. Les points engrangés d’entrée, seront précieux au creux de l’hiver… » Les Landais ont en tête leur démarrage tonitruant de la saison dernière. Une première victoire contre un prétendant à la montée, serait de bon augure. Mais le coach dacquois s’attend à un match solide. « Grenoble descend du Top 14 et présente un matériel énorme ! Cette première grosse affiche à domicile amène beaucoup d’enthousiasme. Si nous voulons rivaliser contre ces Grenoblois, il nous faudra réaliser le match parfait. Je sens beaucoup de détermination et j’espère surtout qu’on pourra mettre en application ce que l’on sait faire. Comme souvent, nous aurons besoin du soutien de notre public… » Avec cette affiche dominicale, un succès pourrait offrir aux supporters dacquois, une petite prolongation à leur feria…

par Laurent Travini

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?