Racing 92 : pour un ciel bleu azur

  • Racing 92 : pour un ciel bleu azur
    Racing 92 : pour un ciel bleu azur
Publié le , mis à jour

Le Top 14 s'ouvre dans très exactement quatre jours. C'est le moment ou jamais de faire un tour d'horizon des différents clubs... Jour après jour, voici pourquoi cette édition 2017/2018 du Top 14 promet du spectacle, et pourquoi il faudra absolument être au rendez-vous...

Pourquoi suivre le Racing 92 ?

Au sortir d'une saison en demi-teinte, c'est peu dire que le Racing 92 est attendu cette saison : méconnaissables en Coupe d'Europe mais demi-finalistes de Top 14, les Franciliens ont marqué les esprits lors du match de barrage contre Montpellier, avant de baisser la garde en demi-finale face au futur champion. Rien de honteux mais pas suffisant pour un club avec des moyens (et des ambitions) aussi élevés que ceux du Racing. Il s'agira donc de faire mieux que la saison dernière pour les coéquipiers de Dimitri Szarzewski, qui ont remporté le Top 14 lors de la saison 2015/2016.

Pour se donner des chances de rééditer la performance, le club a su garder son ossature des dernières saisons. Des prolongations ont même été signées, comme celles de Maxime Machenaud ou encore de Teddy Thomas. Ajoutez-y celles des deux coaches, Laurent Labit et Laurent Travers. On n'oubliera pas non plus que Chris Masoe a intégré le staff francilien : pas négligeable quand on sait l'impact du joueur maori sur le groupe. En témoignent les hommages rendus par ses coéquipiers après son dernier match face à Clermont la saison dernière...

Les Ciel et Blanc ne se sont pas contentés de prolonger des cadres. Ils se sont renforcés à des postes-clés. À noter les arrivées de l'ancien briviste Teddy Iribaren à la charnière ou encore celle de Donnacha Ryan, troisième ligne du Munster, pour ne citer qu'eux : des renforts de poids pour un club qui voit toujours plus haut et qu'il faudra suivre avec la plus grande attention cette saison.

 Le joueur à suivre?  Virimi Vakatawa

2016/2017 est synonyme de retour au bercail pour Virimi Vakatawa : l'ailier fidjien retrouve le club avec lequel il avait évolué jusqu'en 2014. Et c'est peu dire que l'international français est attendu au tournant. Pas étonnant pour un joueur qui dispose de capacités athlétiques et physiques hors normes. Des capacités qui ne l'empêchent pas d'être souvent décrié pour ses manquements défensifs ainsi que pour son irrégularité. Pour son retour en Top 14, celui qui se fait appeler « Viri » aura à cœur de faire taire les plus sceptiques à son sujet. Et de prouver qu'on peut être une méga-star de rugby à 7 et parfaitement « Top14-compatible ».

 A la découverte de Louis Dupichot ( 21 ans, ailier )

Si vous étiez une voiture : une golf

Si vous étiez une musique : Fresh ( Kool & The Gang)

Si vous étiez un plat : aligot / entrecôte

Si vous étiez un lieu : Paris

Si vous étiez une devise / une citation / une punchline : « la meilleure source de confiance c'est l'expérience »

Si vous étiez une boisson : une badoit

Si vous étiez un geste technique : un crochet

Si vous étiez un film / une série TV : mon oncle Charlie

Si vous étiez un animal : un loup

Par Johan CAILLEUX

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?