Soyaux-Angoulême : pour confirmer

  • Soyaux-Angoulême : pour confirmer
    Soyaux-Angoulême : pour confirmer
Publié le

Après une première réussie face à Nevers, les Charentais doivent maintenant confirmer contre des Dacquois qui ont bien résisté face à Grenoble. Mais à domicile un deuxième succès consécutif est attendu.

Attention les Dacquois viennent de bien résister à des Grenoblois qui ont affiché leurs ambitions de remontée en Top 14. L’an passé les Angoumoisins s’étaient imposés 29-14 et rééditer la même performance serait de bon augure pour la suite du championnat avant un périlleux déplacement à Vannes et la réception de Biarritz. Mais nous n’en sommes pas là. Dans l’immédiat la préoccupation c’est de confirmer les bonnes dispositions affichées face à Nevers. Car vendredi soir on a retrouvé les valeurs qui ont permis au SAXV de se maintenir la saison dernière. Une défense bien en place, une solidarité de tous les instants mais aussi quelques ingrédients supplémentaires. À savoir plus de vitesse, plus de patience et comme le soulignait Rémy Ladauge « des fulgurances » dans les zones de marque. Ce qui a permis aux partenaires d’Ayestaran d’inscrire trois essais et de se procurer quelques autres occasions qui auraient pu permettre d’empocher le bonus offensif. Mais l’essentiel c’était la victoire et elle a été au rendez-vous. Primordial.

S’inscrire dans la continuité

Julien Laïrle reste satisfait mais évoque des regrets : « on a fait preuve d’efficacité en marquant sur nos temps forts, explique-t-il, mais au vu des occasions que nous nous sommes procurées, on aurait pu obtenir un bonus offensif. En fait c’est la particularité du Pro D2. On est toujours insatisfaits de ne pas prendre cinq points mais content d’en avoir pris quatre. » « Maintenant, poursuit-il, on doit laisser le match de Nevers très loin. Ce championnat c’est une remise en cause permanente. On doit s’occuper de nous et réaliser une autre performance. Rien n’est jamais acquis et il faut remettre les compteurs à zéro ». D’autant plus que les Landais vont venir à Chanzy pour faire un coup après leur défaite initiale contre Grenoble. Kevin Le Guen, le talonneur charentais, le sait mieux que quiconque. « On est bien rentrés dans ce championnat, confiait-il mercredi en conférence de presse. On avait à cœur de montrer que ce serait dur et compliqué de venir chez nous. D’autant plus que l’on sortait de trois défaites dans les matchs de préparation. Mais on s’est confronté à des équipes de Top 14 et il y avait énormément d’intensité. En fait ça s’est avéré payant face à Nevers. Mais le plus important c’est que l’on a mis la manière. Quand à Dax, c’est une formation qui est sur la continuité de la saison dernière. À nous d’imposer notre jeu ». Et puis cette première victoire à domicile permet aux Charentais de travailler dans la sérénité. « Et puis, poursuit Julien Laïrle, face à Nevers, le banc nous a apporté une plus-value après le travail de sape des quinze titulaires. C’est ce que l’on recherche. Un groupe très fort à qui l’on donne des responsabilités ». C’est pourquoi il sera reconduit ce soir face à Dax.

Par Jean-François CHRETIEN

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?