Oyonnax et Toulouse se neutralisent

  • Oyonnax et Toulouse se neutralisent
    Oyonnax et Toulouse se neutralisent
Publié le , mis à jour

Au terme d'un match à suspens, aucune des deux équipes n'a réussi à prendre le dessus sur sa rivale. 

Le résumé du match : 

Pour leur premier match de la saison, c'est peu de choses que de dire qu' Oyonnaxiens et Toulousains ont mis de l'envie dans ce qu'ils ont fait. Sous le soleil de plomb du Haut-Bugey, les deux formations se sont livrées sans compter.

Dès la deuxième minute, Thomas Ramos débloque le compteur des visiteurs à la faveur d'une pénalité. Bousculés en touche, les locaux en concèdent une seconde quatre minutes plus tard, que l'arrière revenu de Colomiers s'empresse de bonifier. 0-6 en six minutes, les joueurs de Jamie Cudmore réagissent et glanent à leur tour une pénalité, transformée par Benjamin Botica. Vaillants mais quelques peu maladroits, les Oyomen pilonnent la ligne toulousaine en vain au quart d'heure de jeu, et perdent en plus leur pilier droit Tommy Raynaud. Les Toulousains répliquent, et après une belle charge de Faumuina qui aurait pu amener un essai, se contentent d'une pénalité. 3-9 à la 25ème, Oyonnax remet la main sur le ballon et investit le camp de leurs adversaires du jour. Après avoir été tout proche d'inscrire un essai à la 32ème, c'est finalement le capitaine Valentin Ursache qui franchit la ligne de craie sous les poteaux. Botica transforme, et l'USO et vire en tête à la pause sur le score de 10 à 9.

Les Toulousains démarrent le deuxième acte tambour battant. Après un ballon gratté par Yann David dans ses 22 mètres, Bézy écarte jusqu' à Ramos, qui allonge le cuir pour Kolbe. Discret jusqu'à présent, l'ailier sud-africain sort les cannes et dépose la défense d'Oyonnax. Bézy au relais qui file les poteaux aplatir le premier essai des siens. Seulement voilà, Oyonnax réagit, et profite d'un coup de moins bien des visiteurs, réduits à 14 à la 47ème, pour pointer dans l'en-but par l'intermédiaire de Botica à la 50ème. Deux pénalités de l'ouvreur oyonnaxien plus tard, et et revoilà les partenaires de Joe Tekori, maîtres de la touche, qui arrachent le match nul grâce à un essai en coin de Kolbe. Ramos transforme, et six minutes plus tard Mathieu Raynal siffle la fin de la rencontre. Score final 23 – 23, après avoir enchaîné temps forts et temps faibles, aucune des deux équipes n'aura réussi à prendre un avantage définitif au planchot.

L'essai du match : Sébastien Bézy (44ème)

Dès le début de la deuxième mi-temps, les Toulousains récupère un ballon par l'intermédiaire de Yann David. Bézy écarte jusqu'à Ramos, qui allonge pour Kolbe. La bombe sud-africaine sort les cannes, dépose la défense et allonge une merveille de coup de pied de recentrage pour Ramos, qui se saisit du cuir et le transmet à Bézy. Le demi de mêlée file sous les poteaux pour le premier essai de siens.

Le fait du match : le carton jaune de Paul Perez (47ème)

Coupable d'un plaquage dangereux, le trois-quart samoan est expulsé dix minutes par Mathieu Raynal. Une expulsion qui coûte cher à Toulouse, coupant les joueurs dans leur bonne dynamique et pire, permettant à Oyonnax d'inscrire dix points dans l'intervalle.

L'homme du match : Benjamin Botica

Pour le premier match des siens à domicile, le demi d'ouverture a réalisé une prestation majuscule. Impeccable face aux perches, il s'est en plus offert le luxe d'inscrire un essai. Auteur de 18 des 23 points de son équipe, l'artilleur d'Oyonnax a fait plus que sa part du travail au cours de cette rencontre. 

Par Rémy DOUTRE

 

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?