Les Bleues montent sur le podium

  • Les Bleues montent sur le podium
    Les Bleues montent sur le podium
Publié le / Mis à jour le

La France obtient la troisième place de la Coupe du monde en dominant les Etats-Unis 31-16. Après 20' de domination adverse les tricolores ont enclenché une marche avant irréversible.

Le premier quart d'heure de jeu a pu suscité quelques inquiétudes chez les supporters français. La France ne met pas la main sur le ballon, asphyxiée par de puissantes Américaines. Malgré une possession de 83 %, seule Alev Kelter parvient à scorer au pied. Le seule ballon d'attaque a été une touche mal négociée par la capitaine Gaëlle Mignot. Finalement la première faille sera trouvée par Lenaïg Corson décalée sur l'aile suite à une belle percée de Julie Annery. Tout en puissance malgré le soutien sur l'aile de Caroline Boujard, Lenaïg Corson libère ses coéquipières et la deuxième partie du premier acte sera à sens unique. Marjorie Mayans puis Gaëlle Mignot transpercent le rideau et rapprochent la France de la troisième place. La troisième ligne des Eagles Abby Gustaitis réduira l'écart sur la sirène sur un essai semblable à son homologue Marjorie Mayans un peu plus tôt.

Une seconde mi-temps sous contrôle 

 En seconde mi-temps les Bleues ne relâchent pas la pression et inscrivent deux nouveaux essais par la Bretonne Jade le Pesq et l'omniprésente Julie Anner, déjà impliquée sur l'essai de Lenaïg Corson, qui aplatit en coin le cinquième essai tricolores . Bien que décrochées les Américaines se battent et réduisent à nouveau l'écart par le pied de Alev Kelter et grâce à un essai de l'arrière Cheta Emba. Même revenues à hauteur à un peu moins de dix minutes de la fin, les USA se heurtent à une défense solide. La vraie délivrance intervient après la sirène lorsque la défense parvient à s'accaparer le ballon et expédie le plus rapidement possible le ballon en touche. La France termine la compétition avec de belles promesses pour l'avenir aux vues des belles intentions de jeu, même face à l'Angleterre.

La joueuse du match : Julie Annery

La troisième ligne de Bobigny a de nouveau été l'une des joueuses les plus en vue au cours de ce très beau parcours tricolore. Contre les flèches Américaines elle n'aura à nouveau pas ménagé ses efforts en étant impliquée sur l'essai de sa coéquipière Lenaïg Corson. Elle a elle-même parachevée un succès logique au vu de la domination à partir de la vingtième minute.

Le fait du match :

L'essai de la Rennaise Lenaïg Corson a libéré la France. Dominées pendant 20 minutes les Bleues mettent enfin la main sur le ballon. Sur une belle percée de Julie Annery sur l'aile opposée le ballon est rapidement déplacé avant de finir dans les mains de la seconde ligne. Visiblement assommées les Américaines ne reprendront plus l'avantage.

Les meilleures Bleues:

Annery, Corson, Drouin, Ménager

Les meilleures Américaines:

Kelter, Emba, Thomas.

Par Hugo Dervissoglou

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir