La carte jeune du Toulouse EC

  • La carte jeune du Toulouse EC
    La carte jeune du Toulouse EC
Publié le , mis à jour

Dernière du précédent championnat de promotion d'honneur, l’équipe du Toulouse EC a été repêchée en fin de saison. Pour la saison à venir, le club mise sur la formation et monte un projet solide avec les clubs de Montaudran et du Toulouse RC.

L’exercice 2017 ne restera pas dans les annales du Toulouse EC. À l’occasion de ses soixante ans d’existence, le club du Pont-des Catalans, a connu une saison particulièrement difficile sur le plan sportif ponctuée par une ultime place au classement Malgré cette peu flatteuse lanterne rouge, les Toulousains ne descendent pas d’un cran. Ils conservent leur place au sein de la Promotion Honneur. « La Fédération a annulé toutes les descentes au sein des compétitions de Fédérale, cela nous a permis de nous maintenir », fait remarquer un dirigeant. Malgré cette saison blanche, comité directeur et dirigeants préparent sérieusement l’avenir. Dans un passé pas si lointain, le club était attaché à la formation. D’ailleurs, laplus belle pépite fut l’éclosion de l’ancien capitaine du XV de France et brillant demi-de mêlée de Narbonne des années 90 Henri Sanz. Cette culture de la formation est de nouveau d’actualité au sein de la structure.

 Création du Toulouse Rugby Jeunes

 Fort d’une excellente école de rugby, d’une séduisante équipe moins de 17 ans, les responsables de la cellule jeune ont pour ambition d’étoffer la catégorie junior avec la collaboration des clubs de Montauban et du Toulouse RC. « Au sein des clubs, il est désormais important d’hausser le niveau des équipes juniors. Nous avons remarqué qu’il y a une forte demande des jeunes dans le centre de Toulouse. Ils viennent pour la majorité faire leurs études. Souvent, ils sont obligés d’aller dans les clubs de la périphérie, ce qui leur pose des problèmes de logistique. En nous associant avec Montaudran et le Toulouse RC, deux clubs que nous connaissons bien avec lesquels nous partageons des idées communes. Nous pensons que nous pouvons répondre aux attentes de ces jeunes. Sincèrement, ce projet peut être que positif pour les trois structures », soutient Jean-Christophe Lansade, responsable de la commission jeune. Pour cette première année d’existence, deux équipes seront engagées une en Phliponeau et Danet. « Nous ne voulons pas brûler les étapes, ajoute Christophe Lansade. Portons tout d’abord nos efforts sur deux équipes. Ensuite en 2019, il est prévu d’engager une équipe en Balandrade et en 2020, l’objectif est de mettre en place une équipe Bélascain. » Les dirigeants des trois clubs élaborent un challenge intéressant. Dans quelques années, les arbres qu’ils ont patiemment cultivés devraient donner de jolis fruits qui feront certainement le bonheur des équipes seniors.

 

Par Didier Navarre 

crédit photo : facebook Toulouse EC 

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?