• Nouveau défi pour Tournefeuille
    Nouveau défi pour Tournefeuille
Publié le / Modifié le
Fédérale 2

Nouveau défi pour Tournefeuille

Promus cette saison après avoir joué les demi-finales de Fédérale 3, les joueurs de Tournefeuille abordent cette nouvelle saison entre impatience et appréhension.

La saison des banlieusards toulousains a été belle. Très belle même. Demi-finalistes du championnat de France de Fédérale 3, les hommes du duo Cettolo-Guiraud ont validé leur ticket gagnant pour la Fédérale 2. Une immense satisfaction pour l’ensemble du club : « Notre objectif a été atteint, explique le coach des avants, « Lolo » Cettolo. La saison a parfois été chaotique mais le groupe a toujours été très dynamique et uni. C’est ce qui nous a permis d’aller assez loin en phases finales et d’accéder à l’étage supérieur. » Cette année, les joueurs de l’ASTR découvriront donc la Fédérale 2. Un défi de taille que le nouveau président, Roland Ferrari, et ses hommes vont aborder avec quelques changements : « Claude Guiraud, le coach des trois-quarts, a décidé de partir à Rieumes. J’ai donc contacté David Égéa pour le remplacer. Les coachs de la B seront Nicolas Bengia et Nicolas Alliaga. Nous allons fonctionner avec quatre entraîneurs. Il n’y aura pas d’équipes 1 et 2. Il y aura un groupe séniors. Cela a bien fonctionné jusqu’à présent et nous allons poursuivre sur cette dynamique. » Au niveau de la présidence, un changement est également à noter puisque le président Laurent Carrère, à la tête du club durant six années, a cédé sa place à Roland Ferrari : « Laurent a beaucoup œuvré pour le club et y restera, explique Roland Ferrari. Mais il va prendre un peu de recul. »

Une légère appréhension

Au niveau du groupe, Tournefeuille a dû faire face à deux arrêts de carrière et à trois départs au sein de son effectif premier : « Nous allons reconstruire autour de notre ossature de la saison passée, explique le président. Plusieurs joueurs sont arrivés venant de niveaux variés de la Fédérale 1 à la Fédérale 3, en passant par la Première Série. Nous allons aussi nous appuyer sur nos jeunes car Tournefeuille est un vrai club formateur. » Pour sa première année en Fédérale 2, Tournefeuille espère bien figurer : « Nous sommes très honorés et heureux de cette montée, explique le néo-président. Nous appréhendons aussi un peu. C’est normal. Il va falloir améliorer la qualité de notre jeu afin d’atteindre le maintien le plus rapidement possible. Nous espérons pouvoir jouer sans pression après la trêve de Noël. » Les Haut-Garonnais en ont sous la pédale et ils sont déterminés à le prouver : « Nous avons repris le 1er août et l’affluence était au rendez-vous, apprécie Laurent Cettolo. C’est une grande satisfaction. Jusqu’à la reprise, nous nous entraînerons trois fois par semaine afin de nous préparer au mieux. Par la suite, nous retrouverons le rythme de deux entraînements par semaine. Les joueurs semblent motivés et sont très assidus. Nous avons confiance », conclut Roland Ferrari. Un nouveau défi s’annonce, mais les banlieusards toulousains aiment ça !

Par Mathilde Lacrouts

midi olympique
Réagir