Le RC Vannes se rassure

  • Le RC Vannes se rassure
    Le RC Vannes se rassure
Publié le

Pour son premier match à domicile de la saison Vannes a dominé Soyaux-Angoulême 28-14.

Après deux défaites loin de ses racines armoricaines, mais avec deux bonus défensifs du plus bel effet, le RC Vannes s’est rassuré en signant sa première victoire de la saison hier au soir dans son antre de la Rabine. Dire que tout a été parfait serait mentir. L’encadrement technique du RC Vannes du reste ne voulait retenir que la période initiale, beaucoup plus aboutie que la seconde. «Notre adversaire a progressivement en seconde période renversé le rapport de force et nous a mis en difficulté. Notre deuxième période reste très fade, mais la période initiale a été suffisante pour nous permettre de faire le score. Nous conservons le bonus offensif dans des conditions difficiles car nous perdons le fil du match face à un adversaire. Mais le jeu au pied de nos adversaires n’a pas été suffisant performant pour renverser le score. C’est une seconde période qui doit être une experience. On ne doit pas mettre aussi facilement les mains en bas du guidon» confiait Jean-Noël Spitzer. Sentiment partagé par Wilfrid Lahaye l’entraîneur des arrières. «Ce match me laisse un peu sur ma faim. Autant notre période initiale été bonne dans les intentions et le jeu, autant Soyaux en conservant le ballon nous a mis en difficulté ». Reste qu’après 3 journées de championnat « le bilan est très positif avec une victoire bonifiée et deux bonus défensifs ».

LE FAIT DU MATCH :

Incontestablement les deux essais marqués par le RC Vannes quasiment dans la même minute, le premier de pénalité juste avant la sirène, le second juste après, sur un raid de 40 m de Joeli Lutumailagi qui aura déstabilisé toute la défense pour s’ouvrir le chemin d’une terre promise qui lui tendait les bras. 14 points en 40 secondes. Soyaux KO debout ne s’en remettra pas, même si sa deuxième période aura été plus convaincante dans le jeu et dans l’agressivité.

L’ACTION :

Le coup de pied à suivre de Joli Lutumailagi pour lui même à 50 m des perches en étant parti de sa ligne des 22, ballon en main. Une réception impeccable et une offrande pour Bouthier et au final un essai de Duplenne.

L’HOMME DU MATCH :

La nouvelle petite perle vannetaise, Joeli Lutumailagi a montré son potentiel surtout lors de la période initiale. Passeur presque décisif sur le deuxième essai de Duplenne, il s’est offert un joli exercice de style en marquant le quatrième essai vannetais au terme d’un raid de 40 m.

LES MEILLEURS JOUEURS :

VANNES : Vosawaï, Lutumailagi, Delangle, Mourot

SOYAUX ANGOULÊME : Sitauti, Witt, Lescure, Talaapitaga.

Par Didier Le Pallec 

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?