Bayonne encore dépassé

  • Bayonne encore dépassé
    Bayonne encore dépassé
Publié le , mis à jour

Colomiers reste invaincu et prend la tête de la Pro D2 grâce à une victoire bonifiée 36-13 contre Bayonne.  

Dès le début de la rencontre Bayonne a semblé être retombé dans ses travers. Dès la première action dangereuse Maxime Lafage profite d'une belle séquence en première main pour échapper aux Basques pas encore rentré dans leur match. La défense des locaux sera prise à défaut quelques minutes plus tard. L'ouvreur Sud-Africain Willie du Plessis prend à défaut la défense après une belle séquence. Lafage est à nouveau impliqué sur le second essai inscrit par Paul Pimienta à la demi-heure de jeu. Le reste du match est un duel de buteur entre Maxime Lafage (16 points) et Martin Bustos-Moyano auteur notamment d'un but de plus de 50 m. Si les deux buteurs ont manqué des coups de pied, l'indiscipline Bayonnaise aura coûté cher puisque Colomiers inscrit deux de ses pénalités et deux essais dont celui du bonus offensif, inscrit par Nicolas Piazzy (2 essais ce soir),  après les cartons jaune de Jérôme Schuster et de Grégory Arganèse.

 

L'homme du match : Maxime Lafage

L'ouvreur qui a fêté ses 23 ans le 1er septembre a inscrit 16 points et aura apporté sa pierre à l'édifice sur 3 des 4 essais. Même s'il n'aura pas été parfait au pied l'ouvreur a posé de nombreux problèmes balle en main. Ses percées auront permis de mettre les siens dans le sens de l'avancée et auront débouché sur 2 deux essais.

 

L'Essai du match : Paul Pimienta 29e

A 21 ans, l'ancien centre de Auch a été la conclusion d'un superbe mouvement collectif enclenché par Maxime Lafage. Bien que ce dernier ait oublié le soutien de son ailier le jeu rebondit et atterrit dans les mains de Sheklashvili qui gratifie le public d'une superbe chistera. Voretamaya en fait de même dans la foulée et Pimienta n'a plus qu'à conclure en coin.

 

 Le tournant du match le carton jaune de Jérôme Schuster 54e

Le gaucher bayonnais s'est rendu coupable d'un geste dangereux sur le seconde-ligne Sione Timani. Un plaquage à l'épaule et à hauteur de genou qui lui a valu un carton jaune. A ce moment là le score est de 21-13 et Bayonne peut envisager un retour. A peine dix minutes plus tard 6 points ont été ajoutés et le second jaune de Grégory Arganèse enterrera définitivement les espoirs des visiteurs.

par Hugo Dervissoglou

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?