Montauban solide en diable !

  • Montauban solide en diable !
    Montauban solide en diable !
Publié le

Au terme d'un match enlevé, Montauban triomphe de Grenoble (25-23) et fait tomber un premier cador sur sa pelouse. Les Isérois quittent Sapiac avec un bon point de bonus.

Résumé

Un essai du jeune Bastien Guillemin inscrit sur la sirène permet à Grenoble de ramener un point de bonus défensif de son escapade dans le Tarn-et-Garonne. Au vu du match, cela n'est pas immérité tant les Grenoblois ont rivalisé avec leurs opposants dans le combat. Ils ont été plombés par un début de match catastrophique qui a vu les Montalbanais s'échapper au score grâce au pied de Jérôme Bosviel, sanctionnant une indiscipline chronique des hommes de Stéphane Glas. Entreprenants dans le jeu, les Grenoblois posaient pourtant des problèmes aux locaux et réussissaient à tourner à la mi-temps en tête, grâce à un essai de leur ailier Salaiwau, emmené par une belle passe au pied de Nigel Hunt. Las, ils subissaient ensuite le retour de flamme de Montalbanais revenus des vestiaires rassérénés. Les Isérois traversaient un trou d'air coupable qui permettait aux Montalbanais de s'installer confortablement en tête, via un essai de Tupuola bien construit et une nouvelle pénalité de l'inévitable Bosviel. Les Tarn-et-Garonnais, toujours précis et pragmatiques, construisaient leur victoire sur les valeurs qui sont les leurs depuis plusieurs saisons désormais : défense ardente et discipline exacerbée. L'essai à la dernière seconde du jeune Guillemin (19 ans), ne ternit pas le bilan de Montauban mais éclaire un peu celui de Grenoble. Tout le monde ne prendra pas un point dans la cuvette !

 

Le tournant

À la 60e minute, Grenoble mène 16-15 et enchaîne les temps forts depuis le début de la seconde période. Les Montalbanais bénéficient d'une pénalité en bonne position qui pourrait permettre aux hommes de Jérôme Bosviel de reprendre l'avantage au score à ce moment-clé. Au lieu d'assurer et de prendre les points, les Montalbanais choisissent de prendre un risque et vont en touche. Après une bonne prise de balle, le ballon est éjecté et arrive sur Maxime Mathy qui d'une merveille de passe laser au timing parfait trouve Taleta Tupuola lancé comme une ogive. Essai entre les poteaux et transformation pour Jérôme Bosviel qui offrent six points d'avance à Montauban. Le choix d'aller en touche s'est avéré payant.

 

L'essai

Le premier essai du match, marqué par l'ailier grenoblois Edward Sawailau. Sur une possession montalbanaise, le talonneur Martinus Van der Westhuisen commet un en-avant. Sur l'avantage, Grenoble joue vite et Nigel Hunt, le premier centre du FCG, distille une merveille de coup de pied rasant dans le dos de la défense sapiacaine. À la course, l'ailier Sawailau déborde son vis à vis Sébastien Ascarat et inscrit le premier essai du match. La transformation difficile, réussie en coin par Adrien Latorre permet aux Isérois de revenir à deux points (12-10, 27e).

 

Le joueur

Jérôme Bosviel a livré une partie très solide. Une fois de plus serait-on tenté d'écrire. Quasi infaillible au pied (7P/8), il a surtout montré sa polyvalence en livrant une prestation trois étoiles au poste d'arrière, lui qui a débuté la saison avec le numéro 10 dans le dos. L'ex Berjallien s'affirme comme le facteur de cette équipe montalbanaise. À noter la très bonne prestation, aussi, du centre Taleta Tupuola.

 

Les meilleurs

À Montauban, Bosviel, Tekassala, Tupuola, Van der Westhuysen, Lilo ;

À Grenoble, Alexandre, Taumalolo, Auzqui, Dussartre.

 

Par David Bourniquel

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?