Fédérale 1 : place au jeu !

  • Fédérale 1 : place au jeu !
    Fédérale 1 : place au jeu !
Publié le , mis à jour

Malgré les incertitudes qui ont longtemps plané autour de l'avenir de la Poule Élite de Fédérale 1, cette dernière s'ouvre bel et bien ce week-end pour une nouvelle édition : trois semaines après l'ouverture du Top 14 et un mois après le début de la Pro D2. Lever de rideau également pour les trois autres poules de Fédérale 1 qui participeront au trophée Jean Prat. Focus sur le début de cette édition 2017/2018.

Poule élite

Chambéry – Albi en lever de rideau, Bourgoin-Aix en match phare, tel est le programme pour le début des hostilités en Pro D2. Et quoi de mieux que deux anciens clubs de Pro D2 pour ce faire : un match inaugural ce vendredi soir qui fait figure de véritable test entre deux clubs qui auront à cœur de marquer d'emblée les esprits. À suivre samedi les prestations des deux promus à savoir Strasbourg et Rouen qui tâcheront de démarrer sous de bons hospices leurs saisons : respectivement en recevant Tarbes, qui devait descendre en Fédérale 2 mais qui a finalement été repêché, et Aubenas. Enfin Bourg-en-Bresse se déplacera sur la pelouse de Limoges. Valence-Romans sera le club exempté lors de cette première journée, la poule élite comprenant onze équipes.

Poule 2

La poule 2 possède la particularité de présenter onze équipes, au contraire de la poule 4. Autre particularité, quatre promus figurent dans cette poule : le Stade Hendayais, la fusion entre RAC Angerien et Cognac, mais aussi le Stade Niortais et le RC Bassin d'Arcachon qui ont finalement été repêchés. Pour les habitués, on retrouve sept clubs qui figuraient déjà l'an passé dans la poule : parmi ceux-ci, St-Jean-de-Luz et Langon qui seront opposés lors de la première journée, au même titre qu'Oloron et St Médard-en-Jalles, dimanche. Le Stade Nantais se déplacera quant à lui samedi sur la pelouse de la fusion entre le RAC et Cognac. Anglet recevra le Bassin d'Arcachon dimanche. Quant à Tyrosse il se déplacera sur la pelouse de Niort, toujours dimanche.

Poule 3

De même que la poule 2, la dite numéro trois possède également un nombre impair de clubs (en l'occurrence onze). Mais surtout elle rassemble une majorité de clubs issus de Midi-Pyrénées parmi lesquels Berjerac qui tentera de tirer son épingle du jeu. Le promu tentera de bien lancer sa saison lors d'un déplacement sur la pelouse de Valence d'Agen ce samedi. Déjà rompu à la tâche, le SA Trélissac se déplacera sur le terrain de Rodez. Dans les autres matchs au programme, à noter Blagnac qui reçoit Lavaur dimanche ou encore Castanet Tolosan qui se déplace sur le terrain de Saint Sulpice-sur-Lèze. Bagnères-de-Bigorre aura le luxe de recevoir pour débuter son championnat : il lui sera opposé Graulhet. Qui dit nombre impair dit équipe exemptée : il s'agit de l'AS Vaureenne qui devra attendre la deuxième journée pour faire son entrée en lice.

Poule 4

La poule numéro quatre est composée de...quatre promus dont Ceret et Hyeres Carqueiranne qui seront opposés lors de la première journée, Vienne mais aussi Suresnes. Le club de banlieue parisienne qui a ouvertement affiché son objectif maintien se déplacera sur la pelouse de Grasse pour débuter sa saison alors que Vienne ira à Nîmes. Dans le même temps l'ASVEL se déplacera sur le terrain d'Agde. Enfin l'US Seynoise acceuillera l'AS Maconnaise. À noter que tous les matchs de la poule 4 auront lieu ce dimanche. 

 

Par Johan CAILLEUX et Eline ERZILBENGOA

 

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?