Objectif Bleus

  • Objectif Bleus
    Objectif Bleus
Publié le , mis à jour

Si les places en Bleus ne sont pas légion, certains jeunes peuvent espérer intégrer le groupe de Guy Novès à moyen terme. État des lieux.

Guy Novès l’a affirmé dès sa prise de fonctions et n’a, depuis, pas bougé d’un iota : « Le cadre des jeunes, je l’ai déjà établi. Il peut y avoir de rares exceptions, comme je l’ai fait pour le fils de « Milou » (Romain Ntamack, N.D.L.R.) qui est très jeune, n’a jamais joué en Top 14 et que j’ai intégré à la liste Élite. Je ne fais pas de blocage sur les jeunes. Mais mon idée, c’est la fourchette 20-30 ans. Avec de rares exceptions. » Avec une volonté de groupe stable pour gagner en confiance et en automatismes, Guy Novès ne versera pas dans la grande lessive. Quel jeune à ses chances ?

Baptiste Couilloud sans doute, qui fait montre de grandes qualités en ce début de saison et semble à même de se rapprocher du niveau international. Même si les candidats sont pléthores à son poste. Avec d’autres joueurs jeunes et déjà en place (Serin, Dupont), l’espace n’est pas large pour voir le Lyonnais s’y glisser. C’est moins vrai pour le poste d’ouvreur. Le Clermontois Camille Lopez n’y fait plus débat. Derrière lui, Jules Plisson ne convainc toujours pas l’encadrement. François Trinh-Duc ? Annoncé comme choix numéro 1 en début de mandat, l’ancien Montpelliérain va de blessures en déceptions. Au point qu’il figure désormais, dans la hiérarchie toulonnaise, derrière Anthony Belleau. Lequel, justement, peut espérer une première convocation chez les Bleus dès novembre et connaître un destin à la Damian Penaud.

Les autres postes pour le Tournoi

Sur les autres postes, la perspective bleue de ces jeunes s’écrit plutôt pour le prochain Tournoi des 6 Nations. Auteur d’un très bon début de saison, le Toulonnais Swann Rebbadj pourra légitimement espérer s’il poursuit sur cette lancée, à un poste où seul Sébastien Vahaamahina fait aujourd’hui l’unanimité. À Clermont, il faudra également suivre de près dans les prochaines semaines le troisième ligne Judicaël Cancoriet, dont la dimension physique a tout pour séduire l’encadrement des Bleus, à la recherche de ce profil depuis la dernière tournée en Afrique du Sud.

Léo Faure
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?