Au bout de l'ennui, la lumière

  • Au bout de l'ennui, la lumière
    Au bout de l'ennui, la lumière
Publié le , mis à jour

Ce match était insipide jusqu'à la 70e minute. Et puis tout s'est emballé et Montauban a glané un bon bonus offensif (28-12) aux dépens de Mont-de-Marsan qui le conforte dans le haut de tableau.

Le résumé du match

Pour le spectacle, il faudra repasser. Même si trois essais (dont deux en toute fin de match) furent inscrits et que Montauban a gagné avec le bonus offensif, ce résultat flatteur est trompeur quant au contenu du match. Des en-avants et des fautes techniques à foison, ce match entre deux des cadors de la poule n'a jamais atteint des sommets et a accouché d'une souris. Les deux équipes se craignaient et cela s'est traduit sur le terrain : peu de volume et beaucoup de jeu au pied. C'est dans les dix dernières minutes, jouées en supériorité numérique par Montauban, que la situation a fini par se débloquer en faveur des Sapiacains. Au final, Montauban s'en sort sur un exploit de son trident offensif Tupuola – Lilo – Darbo. Dans la foulée de ce bel essai, les Montalbanais ont construit un superbe groupé-pénétrant, permettant à Jordan Rochier de marquer et d'arracher un bonus offensif inespéré. L'USM finit son bloc sur une note très positive et peut partir en vacance l'esprit tranquille !

Le tournant

Le carton jaune de Nicolas Garrault. Dans un match très tactique, la moindre erreur s'est payée cash. Nicolas Garrault, sanctionné d'un carton jaune pour fautes répétées à la 71e, a laissé ses coéquipiers Montois défendre à 14 contre 15. Une supériorité numérique que les Montalbanais ont exploité, à peine quatre minutes plus tard pour l'essai de Clément Darbo. Et dans la foulée, Jordan Rochier offrait le bonus à ses coéquipiers. Lorsque l'on sait qu'au moment du carton jaune, le score était de 14 à 12 en faveur de Montauban, difficile de dire que cette « biscotte » n'a pas pesé.

L'essai

La merveille de Clément Darbo. Ce fut l'éclair de lumière de ce match terne. Leka Tupuola, plein axe, casse la défense et résiste au retour d'une vague montoise, en s'écroulant, il parvient à transmettre à Vungakoto Lilo, qui fixe le dernier défenseur en décalant sur son intérieur son demi de mêlée Clément Darbo, lancé plein fer. Cet essai, en plus d'être magnifique, a libéré tout Sapiac.

Le joueur

Leka Tupuola. Au four et au moulin, comme souvent depuis le début de la saison. Le trois-quarts centre montalbanais a impressionné par son abattage défensif et sa puissance en percussion. C'est lui qui est à l'origine des rares « breaks » enregistrés dans la défense montoise, dont celui, décisif, qui a offert l'essai de la délivrance à Darbo. Un match très solide.

Les meilleurs

À Montauban : Lilo, Tupuola, Bosviel, Van der Westhuisen
À Mont-de-Marsan : Loustalot, Tastet, Laousse- Azpiazu.

Par David Bourniquel

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?